Lundi, 20 Août 2018
Dernières nouvelles
Principale » Qui sont les zadistes de Notre-Dame-des-Landes ?

Qui sont les zadistes de Notre-Dame-des-Landes ?

19 Janvier 2018

Forcément, cette décision ressemble à une victoire pour Nicolas Hulot en charge du portefeuille de la Transition écologique et fervent opposant à un projet qu'il jugeait désuet, "ruineux, inhumain et inutile".

Après l'abandon du projet, le gouvernement veut maintenant un retour rapide à l'Etat de droit sur la zad: à commencer par le rétablissement de la circulation sur la route départementale RD281 qui traverse la zone et qui était fermée, semée d'obstacles, depuis 2012. Et ceci en dépit des allégations fantaisistes de la France Insoumise dont les porte paroles affirment que l'Etat n'a pas à verser un sou de dédommagement au grand capital.Loin du discours sur la priorité donnée à l'amélioration des transports de proximité, le premier Ministre a promis le renforcement des liaisons ferroviaires entre Nantes, Rennes et les aéroports parisiens.

"Pour le sénateur Les Républicains (LR) de Vendée Bruno Retailleau, Emmanuel Macron s'est " couché " devant " ceux qui font du chantage à la violence ". Christophe Castaner s'est dit "intimement convaincu" que cette somme sera inférieure. La maire de Nantes parle même d'un "déni de démocratie".

Sylvie Goulard bientôt à la Banque de France
La responsable du MoDem occupera le poste de sous-gouverneur.L'ancienne ministre des Armées Sylvie Goulard quitte l'hôtel de Brienne le 21 juin 2017 à Paris.

Enfin la question de l'évacuation de la ZAD devra être définitivement réglée d'ici le printemps. Mais une nouvelle bataille politique se joue désormais: "il s'agit de retirer aux occupants de la zone la légitimité de leur combat". Loin de toute considération environnementale, le Premier ministre et le président de la République ont privilégié l'efficacité gouvernementale. Malgré les multiples rejets des recours en justice des anti-aéroport, le soutien au projet d'une majorité des élus de Bretagne et des Pays-de-la-Loire, et une consultation locale favorable (55,17 %) en Loire-Atlantique en juin 2016, l'exécutif a donc préféré lâcher " NDDL ".

Menées auprès d'un millier de personnes chacune, les enquêtes Elabe, Odoxa-Dentsu Consulting et Harris interactive donnent respectivement 74 %, 76 % et 78 % de Français satisfaits.

Qui sont les zadistes de Notre-Dame-des-Landes ?