Mardi, 21 Août 2018
Dernières nouvelles
Principale » L'UFC-Que Choisir dénonce des écarts de prix "faramineux" — Lunettes

L'UFC-Que Choisir dénonce des écarts de prix "faramineux" — Lunettes

19 Janvier 2018

En 2016, les Français ont dépensé 6,2 milliards d'euros pour leurs achats de lunettes. "Malgré l'apparition de la vente en ligne ou de chaînes d'optique réputées à bas coûts, le budget lunettes des Français reste le plus élevé des pays riches, avec un prix moyen de 316 euros pour une monture équipée de verres simples, et de 613 euros avec des verres progressifs", note l'association dans un communiqué. L'étude dévoile que pour les mêmes verres (la monture restant au choix du consommateur) les prix sont très différents.

L'association de consommateurs UFC-Que Choisir pointe, ce jeudi, des écarts "faramineux" entre les tarifs dans l'optique en France, qui peuvent varier "du simple au double" dans les verres en fonction des opticiens, pour une correction identique.

Vous validez et accédez à la fourchette des prix observés chez les opticiens par les organismes complémentaires du panel pour le niveau de correction indiqué.

Dans un marché aux prix aussi éclatés, il est indispensable que les consommateurs puissent disposer d'outils de comparaison.

Un test expérimental permettrait de détecter le cancer de façon précoce
Pour le Dr Papadopoulos, cela ne devrait pas être un problème puisque chaque cas est évalué par une équipe médicale. Les mutations génétiques provoquent la croissance de cellules cancéreuses , dont l'ADN se retrouve dans le sang.

En réaction à cette découverte, l'UFC que choisir sort un comparatif de devis optique en ligne afin d'obtenir les meilleures offres car la transparences des prix selon eux permettrait de réduire les dépenses des consommateurs. Cet outil est accessible gratuitement jusqu'à la fin du mois de février. Pour l'UFC-Que Choisir, si l'objectif est louable, il " ne doit pas pour autant conduire à une augmentation des primes de complémentaire santé, déjà en hausse de 43 % depuis 2006 ". En outre, les offres sans reste-à-charge devront être de qualité et proposées largement par les professionnels, sans quoi la mesure serait vidée de son sens.

L'association juge aussi "urgent" de favoriser une politique de "réelle concurrence" sur le marché de l'optique, et a déploré le report d'un an de l'entrée en vigueur du nouveau devis normalisé.

1 Sources: Assurance Maladie, Direction de la Sécurité Sociale et Observatoire des prix et de la prise en charge en optique médicale.

Le résultat est sans appel: avec un prix allant de 126 à 257 euros pour des verres simples pour enfant et de 399 à 711 euros pour des verres progressifs haut-de-gamme pour les adultes, tous les Français ne sont pas logés à la même enseigne.

L'UFC-Que Choisir dénonce des écarts de prix