Vendredi, 23 Février 2018
Dernières nouvelles
Principale » Ryanair veut embaucher 1000 personnes en France d'ici à 2019

Ryanair veut embaucher 1000 personnes en France d'ici à 2019

17 Janvier 2018

"Mais si vous êtes une base, vous pouvez voler vers nos 208 aéroports".

Ryanair a confirmé mercredi ses projets d'expansion en France.

Ryanair, la compagnie aérienne low-cost, a annoncé, aujourd'hui, le lancement de 10 nouvelles lignes en France pour son programme d'hiver 2018 et a confirmé qu'elle collaborera avec les comités sociaux-économiques/syndicats, ce qui ouvrira la voie à Ryanair pour ouvrir des bases en France, offrir des tarifs bas, créer des emplois et faire croître le trafic. Les villes de Marseille, Nantes, Toulouse et Beauvais sont des candidates évidentes, a-t-il dit. La compagnie a notamment rencontré mercredi le SNPL, un mois après sa décision de reconnaître les syndicats à travers l'Europe.

Ryanair a fermé début 2011 son unique base française à l'aéroport Marseille-Provence où elle stationnait quatre avions, après avoir été mise en examen par la justice pour "travail dissimulé" et "emploi illicite".

Muriel Robin signe une tribune pour une "réforme urgente" — GPA
Les signataires mettent en avant un sondage Ifop de juin 2017 qui indique que 71 % des Français sont favorables à cette mesure. " On ne peut plus ignorer les enfants nés par GPA", c'est le titre d'une tribune parue dans Le Monde .

"Nous sommes actuellement juste en deçà de la barre des 10 millions de passagers en France et je ne vois pas de raison pour laquelle ce chiffre ne pourrait pas doubler dans les trois à quatre ans avec l'ouverture de nouvelles bases", a expliqué David O'Brien à Reuters, après l'annonce de l'ouverture de 10 nouvelles liaisons hivernales en France. Depuis lors, la compagnie s'est développée ailleurs en Europe.

Depuis l'aéroport de Beauvais-Tillé, la compagnie ajoutera Bratislava (2 vols par semaine), Malte (2 vols par semaine), Prague (3 vols par semaine) et Thessalonique (2 vols par semaine).

Ryanair note que le gouvernement français envisage la vente du monopole des aéroports de Paris et exhorte le Gouvernement à vendre les aéroports de Charles De Gaulle et de Paris Orly à des soumissionnaires séparés afin d'introduire une concurrence bien nécessaire sur le marché parisien au profit des citoyens français, des visiteurs et des travailleurs.

Ryanair veut embaucher 1000 personnes en France d'ici à 2019