Mercredi, 17 Octobre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Les ventes ont augmenté de 15,4% en 2017, 2,6% hors Opel/Vauxhall — PSA

Les ventes ont augmenté de 15,4% en 2017, 2,6% hors Opel/Vauxhall — PSA

17 Janvier 2018

Le groupe, qui va fêter cette année les 120 ans de la marque Renault, ambitionne cinq millions d'unités vendues à l'horizon 2022, selon son récent plan stratégique quinquennal.

L'année 2017 a néanmoins représenté le quatrième exercice consécutif de progression des ventes unitaires pour PSA, qui avait frôlé la faillite en 2013-2014.

Les ventes y ont bondi 54,5% à 592.000 unités, tendance "notamment portée par le dynamisme du groupe en Iran", pays où il est revenu avec l'allègement des sanctions économiques liées au programme nucléaire de la République islamique, et a réalisé 446.000 ventes l'an dernier. Les immatriculations mondiales du groupe PSA ont ainsi progressé de 15,4% (+2,6%, à 3,23 millions de véhicules pour les marques Peugeot, Citroën et DS). C'est la marque Peugeot qui a tiré les marrons du feu en 2017, avec une croissance de 10,4%. Au total, 2,12 millions de véhicules ont été vendus par le constructeur sous la marque Peugeot (+10,4%), 1,06 million sous la marque Citroën (-7,5%) et 52 860 véhicules sous la marque DS (-38,5%).

Par zone géographique, la croissance de PSA est soutenue par ses ventes en Europe, son principal marché: +23,2% à près de 2,38 millions de véhicules.

Des os découverts sont ceux d'une Française disparue en 2014 — Croatie
En Croatie, elle assistait à un festival de musique électronique à Slunj, dans le centre du pays, où près de 2000 personnes étaient présentes.

La marque Renault seule enregistre une croissance de 3,7%, tandis que la marque "low cost" Dacia enregistre un record de ventes avec 463.712 véhicules (+11,7%).

PSA a néanmoins assuré voir de "premiers signes de redressement commercial" dans la région, où il a dit enregistrer "une progression de ses ventes mensuelles depuis juillet et une augmentation de la part de marché au second semestre de 0,3 point par rapport au premier semestre".

En Chine, premier marché automobile mondial, et en Asie du Sud-Est, PSA a en revanche chuté de 37,4%, écoulant l'année dernière 387.000 unités. Pour PSA, le revers chinois a été compensé par la région Moyen-Orient et Afrique, l'un des axes prioritaires de sa stratégie de développement. Sur le segment des véhicules utilitaires, le groupe a atteint un niveau record de ventes avec 462 859 immatriculations, en hausse de 4,1% par rapport à 2016.

"L'Eurasie progresse de 55%, où à partir de mars 2018 nous allons industrialiser et produire dans notre usine de Kalouga (Russie) nos Jumpy et Expert" dans leurs versions utilitaires puis transport de personnes, a-t-il ajouté. Supplanté à nouveau par la France en 2016, il est désormais dépassé par l'Iran, deuxième marché de PSA en 2017.

Les ventes ont augmenté de 15,4% en 2017, 2,6% hors Opel/Vauxhall — PSA