Lundi, 17 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Le funérarium présente le mauvais corps à une famille en deuil — Béziers

Le funérarium présente le mauvais corps à une famille en deuil — Béziers

17 Janvier 2018

L'incident s'est déroulé samedi matin. Samedi dernier, les proches de Gilbert Petit, mort le mardi 9 janvier à l'âge de 86 ans, se sont rejoints au centre funéraire de Béziers pour pleurer sa disparition. C'était celui d'un homonyme, a révélé France Bleu Hérault, qui a recueilli les témoignages de la famille Petit, sous le choc.

L'erreur a beau être humaine, une famille biterroise risque de se souvenir très longtemps de cette scène invraisemblable. "Lorsque je suis rentrée dans le salon pour le dernier hommage, le cercueil et le capiton étaient bien ceux qui avaient été commandés pour mon père, mais un autre homme était dans le costume de mon père, a raconté la fille aînée du défunt à France bleu Hérault". Mais le soin apporté au corps de Gilbert Petit n'a pas été suffisant selon sa deuxième fille: "Pour moi, il n'y a pas eu de respect de la dépouille lorsque notre Papa nous a été présenté".

Manuel Sauveplane, le PDG du Pech Bleu de Béziers et vice-président de l'Union Française du Pôle Funéraire Public nous a précisé qu'une partie des prestations ne serait pas facturée à la famille et ajouté qu'il s'agissait bien d'une erreur humaine liée au fait que sur les clayettes où sont entreposés les défunts, seul le nom de famille est indiqué, le prénom n'y figure pas. "Il n'était pas préparé correctement".

Un appli dite "contraceptive" critiquée après 37 grossesses non désirées
Imaginée en Suède en 2014, elle propose aux femmes une méthode de contraception totalement naturelle. Chaque matin, les utilisatrices doivent prendre leur température et la noter dans l'application.

"J'ai l'image de l'autre monsieur qui me hante", confie Marie Gombert, la seconde fille du défunt.

Le PDG a présenté ses excuses à la famille et a promis de faire le nécessaire pour que cela ne puisse se reproduire.

Deux corps échangés lors de la mise en bière.

Le funérarium présente le mauvais corps à une famille en deuil — Béziers