Vendredi, 30 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Meghan Markle va "souiller notre famille royale" avec "sa semence"

Meghan Markle va "souiller notre famille royale" avec "sa semence"

15 Janvier 2018

Le chef du parti eurosceptique britannique Ukip devait faire face à la polémique dimanche, après des propos racistes tenus par sa compagne sur Meghan Markle, la fiancée du prince Harry.

Des SMS de Jo Marney, la compagne d'Henry Bolton, chef d'un parti politique Ukip, ont été publiés dimanche 14 janvier par la presse britannique.

Jo Marney, qui se présente comme actrice, mannequin et journaliste musicale, avait suscité une vague d'indignation mondiale après s'être plaint du fait que l'actrice métisse américaine Meghan Markle, dont le mariage avec Harry est prévu le 19 mai à Windsor, va "souiller notre famille royale" avec "sa semence".

Henry Bolton a reconnu que le maintien de sa relation avec la jeune femme était "évidemment assez incompatible" avec sa fonction, mais a indiqué qu'il n'avait pas l'intention de démissionner, malgré plusieurs appels en ce sens émis par des dirigeants du parti.

Alain Juppé ne paiera pas sa cotisation à LR en 2018
Quid d'une possible adhésion à En Marche, le maire de Bordeaux a répondu: "Je n'en ai pas l'intention". J'ai envie de liberté et d'analyse.

Des propos tenus par écrit et envoyés par SMS à l'un de ses amis avant d'être révélés par l'hebdomadaire The Mail on Sunday.

Les gènes de Meghan Markle, fiancée du prince Harry, "vont souiller notre famille royale" et mener tout droit vers un "Premier ministre musulman", puis un "roi noir " - "C'est le Royaume-Uni, pas l'Afrique", a-t-elle continué. "Je ne défends pas ses propos", a expliqué Henry Bolton sur la chaîne ITV. La jeune femme a ensuite adressé des excuses, publiées par le tabloïd, reconnaissant " l'offense causée ". "Jo a été suspendue, en attendant une enquête interne du Parti".

Dans un communiqué, Jo Marney s'est excusée pour "le langage choquant " utilisé.

Ancien officier de l'armée britannique, Henry Bolton, 54 ans, est le troisième dirigeant de l'Ukip depuis le départ de son chef historique Nigel Farage peu après le référendum du 23 juin 2016 qui a décidé la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Henry Bolton, qui avait déjà été appelé à la démission en raison de sa nouvelle liaison, a selon Paul Oakden, le président non élu de l'UKIP, des "décisions difficiles à prendre ".

Meghan Markle va