Samedi, 20 Janvier 2018
Dernières nouvelles
Principale » Un pétrolier iranien toujours en feu au large de la Chine

Un pétrolier iranien toujours en feu au large de la Chine

14 Janvier 2018

Le pétrolier iranien en feu a coulé huit jours après sa collision au large de la Chine, ont rapporté dimanche les médias officiels chinois, avant d'indiquer qu'il n'y avait plus d'espoir de retrouver de survivants parmi les 32 membres d'équipage.

Le tanker Sanchi, avec 136.000 tonnes d'hydrocarbures légers (condensats) à son bord, a pris feu le 6 janvier suite à sa collision avec un navire de fret chinois. L'accident s'est produit à environ 300 kilomètres à l'est de la ville chinoise de Shanghai.

Le Sanchi reste en proie à un feu qui dégage une fumée dense, a indiqué jeudi soir le ministère chinois des Transports dans un communiqué. "D'après les dernières nouvelles de l'Administration publique océanique, le Sanchi a coulé entièrement", selon l'agence officielle Chine Nouvelle.

PSG : Thiago Silva agacé par l'absence de Cavani
Et dans les bureaux, le président Nasser Al-Khelaifi n'apprécierait guère que la petite affaire Javier Pastore et Edinson Cavani prenne désormais autant d'ampleur.

Une équipe de sauvetage chinoise a pu récupérer deux corps ce samedi sur le pont, mais une trentaine de marins, pour la plupart Iraniens, ainsi que deux Bangladais sont toujours portés disparus.

"Malgré nos efforts pour éteindre le pétrolier et transférer les corps et la présence des équipes de secours, cela n'a pas été possible à cause des explosions répétées et les émanations de gaz", a-t-il poursuivi. D'après Associated Press, le bateau transporte un million de barils de pétrole.

"La marée noire est très grave", a déclaré le journaliste cité par CCTV. "Nous sommes en pleine mer, très loin d'endroits habités, alors l'impact pour l'homme devrait être minime".

Un pétrolier iranien toujours en feu au large de la Chine