Samedi, 20 Janvier 2018
Dernières nouvelles
Principale » Rappel massif de toutes les boîtes issues de l'usine de Craon — Lactalis

Rappel massif de toutes les boîtes issues de l'usine de Craon — Lactalis

14 Janvier 2018

Lactalis reprendra tous les produits laitiers infantiles fabriqués sur son site de Craon (Mayenne), " quelle que soit leur date de fabrication ", a annoncé le ministre de l'économie Bruno Le Maire après la rencontre. "Si des sanctions doivent être prises, elles seront prises ", avait-il promis.

"L'Etat s'est (.) substitué à une entreprise défaillante dont je rappelle qu'elle est la seule responsable de la qualité et de la sécurité des produits mis sur le marché", a dénoncé M. Le Maire lors d'un point-presse.

La veille, M. Le Maire avait estimé que Lactalis avait " gravement failli ".

Le ministre français de l'Economie a annoncé 2.500 contrôles administratifs supplémentaires "dès la semaine prochaine". Dans son blog, ce jeudi soir, le patron de l'enseigne a évoqué une défaillance "systémique et pas seulement sectorielle" dans cette affaire, épinglant "des services de l'Etat". "La Direction générale de la consommation et de la répression des fraudes travaille maintenant avec la justice et lui apporte tous les documents dont elle a besoin pour établir les responsabilités dans cette crise sanitaire".

Handball / Euro2018 : La France réussit son entrée en battant la Norvège sur le fil
Les Bleus affronteront l'Autriche dimanche 14 janvier puis la Biélorussie mardi 16 pour conclure le tour préliminaire. Et qu'ils comptent entamer de la meilleure des façons face à des adversaires (souvent) redoutables.

Plusieurs grands distributeurs ont ensuite révélé chacun à leur tour avoir vendu des produits issus de lots rappelés: 434 bouteilles de lait infantile et de préparations à base de céréales pour Carrefour, 384 boîtes de lait pour Système U et 52 pour Auchan, 363 articles pour le groupe Casino (Casino, Géant, Franprix). Mais cela pose tout de même un sacré problème de voir le patron de la multinationale au cœur du scandale refuser d'assumer les graves dysfonctionnements de son entreprise, tant que "les causes de la contamination ne sont pas établies". "Plus de 600 lots infantiles soit 11 000 tonnes de produits dont 7000 pour la France" a indiqué Bruno le Maire.

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, avait déclaré dans la matinée sur RTL que l'usine de Craon resterait fermée tant que tout risque de contamination de ses produits à la salmonelle n'aurait pas été définitivement écarté.

Le ministre de l'Economie doit aussi avoir un entretien téléphonique avec la présidente de l'ordre des pharmaciens et échanger avec les associations de consommateurs. Le groupe a assuré travailler "en parfaite collaboration" avec l'État depuis le début de l'affaire, en dépit des critiques du gouvernement.

Deux députés, Geoffroy Didier des Républicains et Clémentine Autain de la France Insoumise, réclament la création d'une commission d'enquête parlementaire.

Rappel massif de toutes les boîtes issues de l'usine de Craon — Lactalis