Samedi, 20 Janvier 2018
Dernières nouvelles
Principale » L'interview vérité de Charles Michel: "Personne n'est intouchable, pas même Theo Francken"

L'interview vérité de Charles Michel: "Personne n'est intouchable, pas même Theo Francken"

14 Janvier 2018

Parmi ceux-ci se trouvent de nombreux Soudanais, souvent en transit vers la Grande-Bretagne.

Alors que les appels à la démission de Theo Francken se sont multipliés, sur fond d'enquête du CGRA sur d'éventuels cas de torture de personnes soudanaises renvoyées au pays, le Premier ministre rappelle "une vérité absolue: personne n'est intouchable", tout en répétant que l'enquête en question ne vise pas à déterminer le sort du politique N-VA.

Une dizaine d'expulsions ont été effectuées depuis la visite de cette "mission d'identification".

Cette polémique a jeté dans la tourmente la coalition de droite au pouvoir depuis 2014.

Une alerte envoyée par erreur annonce l'arrivée d'un missile aux Hawaï
Tulsi Gabbard , représentante d'Hawaï à la Chambre des représentants du Congrès, a démenti l'information sur Twitter. Ouf, ce n'était qu'une fausse alerte.

Le 30 décembre dernier, les manifestants étaient plus de 300 à se rassembler devant la gare centrale à Bruxelles pour signifier à Theo Francken un ordre de quitter le gouvernement.

Mais les quatre partis de la coalition ont toutefois décidé en début de semaine de faire bloc derrière Theo Francken. Le président de la N-VA Bart De Wever avait menacé dimanche de retirer son parti de la coalition, au risque de faire chuter le gouvernement si son bouillant secrétaire d'Etat était poussé à la démission.

Le Premier ministre Charles Michel dénonce le "laxisme de la gauche" en matière migratoire.

L'interview vérité de Charles Michel: