Samedi, 20 Janvier 2018
Dernières nouvelles
Principale » "Smartphone : "il faut maintenant dire " mobile multifonction " pour bien parler français

"Smartphone : "il faut maintenant dire " mobile multifonction " pour bien parler français

13 Janvier 2018

Un texte en ce sens, comportant une liste des termes à employer avec leurs définitions exactes, a été publié au Journal Officiel jeudi 11. En disant "mobile multifonction" plutôt que "smartphone", les experts précisent que cela permet de parler de mobile dans le cas où le téléphone "n'assure pas l'accès à Internet".

Même si de nombreux termes anglais sont passés dans le langage courant, la Commission d'enrichissement de la langue française veille au grain.

Désormais, le terme "smartphone" est officiellement à proscrire. Ces termes viennent annuler la précédente appellation du journal officiel, qui avait proposé en décembre 2009 l'expression "terminal de poche".

Avertissement de tempête hivernale pour vendredi et samedi
Environnement Canada a cependant lancé un avertissement de froid intense concernant le nord-ouest du Québec pour la nuit de vendredi.

Quant au smartphone, il devient donc "mobile multifonction" s'il s'agit d'un "terminal mobile qui assure la téléphonie et l'accès à l'internet par voie radioélectrique, ainsi que d'autres fonctions informatiques ou multimédias" ou "mobile" s'il s'agit d'un "téléphone qui n'assure pas l'accès à l'internet". En septembre dernier, elle avait préconisé les mots "toile profonde", "vérification des faits" et "infox" pour remplacer "deep web", "fact checking" et "fake news".

Celle qui a pour objectif "de mettre à la disposition des services de l'État le vocabulaire français qu'ils sont de par la loi tenus d'utiliser à la place des termes et expressions équivalents en langues étrangères", s'est attaquée une nouvelle fois à de plusieurs piliers de l'écosystème des nouvelles technologies.

Tous les jours, nous utilisons notre lot d'anglicismes dans le domaine des télécommunications. La "smart television" (ou "smart TV") se transforme en français en "téléviseur connecté", et "Backbone", qui désigne la partie principale d'un réseau d'infrastructure concentrant les signaux provenant des autres parties du réseau et les transportant, devient logiquement "réseau dorsal".