Samedi, 20 Janvier 2018
Dernières nouvelles
Principale » "On peut jouir lors d'un viol" — Brigitte Lahaie choque

"On peut jouir lors d'un viol" — Brigitte Lahaie choque

11 Janvier 2018

Cette sortie a créé la polémique sur les réseaux sociaux et de nombreux internautes ont accusé l'actrice de films X de "culpabiliser" les victimes de viol et de "banaliser" les violences sexuelles faites aux femmes. Bien que tendu, l'échange est resté cordial même si les deux invitées n'ont pas caché leurs désaccords.

Suite à l'affaire Weinstein et le mouvement #MeToo, une centaine de femmes, dont Catherine Deneuve et Brigitte Lahaie, ont pris la plume pour revendiquer leur liberté d'être "importunées" par des hommes. "Les femmes ont une revanche à prendre parce qu'elles ont tellement entendu qu'elles sont le sexe faible", a déclaré Brigitte Lahaie au début de cette séquence. On fait ce qu'on veut d'un homme. "C'est parce que les mères éduquent leurs filles avec cette idée qu'elles ne sont que des filles, et qu'ainsi elles se sentent coupables".

Après avoir signé des tribunes respectives autour des violences sexuelles, Caroline De Haas et Brigitte Lahaie s'affrontent dans un long débat autour des violences faites aux femmes. "Comment peut-on redonner aux femmes la puissance de leur corps, le plaisir, la jouissance?", a alors demandé la militante avant d'ajouter: "Il y a un truc très simple, c'est d'arrêter les violences".

League Cup (Demi-finale aller): Chelsea et Arsenal se neutralisent
Tout se jouera donc à l'Emirates Stadium entre deux formations qui ne parviennent décidément pas à se départager cette saison. Trois jours après la claque reçue (4-2) par Nottingham Palace en FA Cup, les Gunners se satisferont bien de ce résultat nul.

"Les violences, elles empêchent la jouissance".

Affirmation à laquelle Brigitte Lahaie, animatrice radio et ex-actrice pornographique, a répondu sans détour: " On peut jouir lors d'un viol, je vous signale ", laissant sa contradictrice comme abassourdie. De son côté, la journaliste a souhaité recentrer le débat sur "l'aspect qui nous occupe". "Quand vous avez été victimes de viol, vous jouissez moins", a assuré Caroline de Haas.

- Franck (@franck_abr)Brigitte Lahaie qui sort " On peut jouir lors d'un viol", Catherine Millet qui dit "Je regrette de ne pas avoir été violée j'aurais pu démontrer qu'on peut s'en sortir". J'ai plus de mots. Cela ne change rien au fait que le viol est un crime.