Dimanche, 24 Juin 2018
Dernières nouvelles
Principale » Julian Assange aurait reçu une carte d'identité équatorienne

Julian Assange aurait reçu une carte d'identité équatorienne

11 Janvier 2018

L'Équateur a annoncé avoir naturalisé le fondateur de WikiLeaks, réfugié au sein de son ambassade londonienne depuis l'été 2012.

A Quito, la ministre équatorienne des Affaires étrangères, Maria Fernanda Espinosa, a annoncé qu'Assange avait obtenu le 12 décembre dernier la nationalité équatorienne et a souhaité une solution "digne et juste" de cette affaire.

Le ministère britannique des Affaires étrangères a dit jeudi qu'il a refusé la demande de l'Équateur d'accorder le statut de diplomate à M. Assange, qui est né en Australie.

Craignant une extradition vers la Suède pour un viol présumé que le fondateur de WikiLeaks nie, Julian Assange, aujourd'hui âgé de 46 ans, a trouvé asile en 2012 à l'ambassade d'Equateur à Londres.

Le parquet suédois a depuis classé l'affaire mais l'Australien craint d'être arrêté s'il sort de l'ambassade.

Des associations françaises déposent plainte contre Samsung — Travail des enfants
Entre cinq et dix enfants en dessous de l'âge légal étaient encore identifiés lors de plusieurs visites des enquêteurs en 2014. Ce combat n'est pas nouveau pour Sherpa et Peuples solidaires qui enquêtent depuis 2012 sur le cas Samsung .

L'Australien, qui a toujours nié les accusations de viol, a refusé d'être extradé vers la Suède de peur d'être ensuite remis aux Etats-Unis, où la justice pourrait le poursuivre pour la publication en 2010 de centaines de milliers de documents confidentiels américains.

"Le ministère équatorien des Affaires étrangères déclare encore une fois qu'il ne commentera pas les rumeurs, l'information déformée ou sortie du contexte concernant cette affaire", indique le communiqué diffusé par la diplomatie équatorienne. "Par respect pour les bonnes relations que nous avons avec le Royaume Uni, nous avons abandonné cette option", afin de ne pas nuire aux "possibilités de protection" future de Julian Assange, a poursuivi la ministre.

La révélation de ces documents lui avait valu un statut de paria aux Etats-Unis, alors que ses défenseurs célébraient en lui le champion d'un mouvement mondial pour la transparence et la démocratie. Elle semble depuis avoir tranché: jeudi, elle a affirmé que l'Équateur naturalisait Julian Assange.

La police britannique a indiqué qu'elle arrêterait l'Australien s'il sortait de l'ambassade d'Equateur car il n'a pas respecté en 2012 les conditions de sa liberté sous caution.

Julian Assange aurait reçu une carte d'identité équatorienne