Mardi, 23 Janvier 2018
Dernières nouvelles
Principale » Vandalisme: Gobee Bike jette l'éponge à Lille, Reims et Bruxelles

Vandalisme: Gobee Bike jette l'éponge à Lille, Reims et Bruxelles

10 Janvier 2018

En cause, le vandalisme qui vient ébranler ce système.

Leur look vous dit sûrement quelque chose, les Gobee.bike, ces vélos verts partagés et sans station fixe vont disparaître de Bruxelles.

À peine arrivé, déjà parti.

Le service Gobee bike quitte aussi Lille et Bruxelles. Cela sonne comme un coup de tonnerre car Gobee était le premier opérateur à proposer ce service en France.

Robert Marchand, mascotte de l'Ardéchoise, prend sa retraite sportive à ... 106 ans
La scène, diffusée en direct, avait propulsé cet ambassadeur rigolard de l'activité sportive au rang de coqueluche populaire . Il avait précédemment battu le record de l'heure des plus de 100 ans et donc des plus de 105 ans.

"J'ai simplement reçu un mail m'informant de leur décision, affirme au Figaro Catherine Vautrin, présidente du grand Reims". Si Gobee bike fait machine arrière de façon aussi brutale, c'est à cause du vandalisme qui affecte sa flotte. 500 vélos étaient disponibles à Lille depuis le mois d'octobre et 200 à Reims depuis deux mois.

"Nous étions tout à fait conscients que nous devrions faire face à du vandalisme, rappelle Gobee.bike dans un mail envoyé aux utilisateurs". Selles volées, rayons voilés, cadenas endommagés, vélos vendus sur Le bon coin ou retrouvés dans le canal. les déprédations concernant les bicyclettes sont innombrables.

La société de location de vélos Gobee.bike a annoncé mardi, dans un communiqué envoyé à ses abonnés, le retrait de ses vélos dans les villes de Reims (Marne) et Lille (Nord), à cause des dégradations subies.Des vélos Gobee.bike au sol, à Paris, le 21 novembre 2017. Dans ce courrier, les dirigeants expliquent ne plus pouvoir supporter "ni le coût financier, ni le coût moral des réparations". Les utilisateurs seront remboursés de la caution de 15 euros qu'ils ont été obligés de fournir.

Vandalisme: Gobee Bike jette l'éponge à Lille, Reims et Bruxelles