Dimanche, 20 Mai 2018
Dernières nouvelles
Principale » PSG - Emery s'enflamme pour Lo Celso

PSG - Emery s'enflamme pour Lo Celso

10 Janvier 2018

En revanche, Giovanni Lo Celso n'a été titulaire qu'à quatre reprises, mais l'Argentin est encore un joyau à polir et la gestion d'Unaï Emery avec le joueur le prépare parfaitement aux futurs défis qui l'attendent. "Il est désormais un joueur important". Avec la patience il a travaillé, les entraînements tous les jours étaient très importants. D'abord il est entré 5 minutes, puis ensuite 10. Aligné en sentinelle à plusieurs reprises en l'absence de l'Italien pour permettre à Rabiot de retrouver son poste de relayeur, le jeune joueur de Rosario progresse à vue d'oeil. "On voulait voir s'il allait rester ou être prêté, quelques équipes voulaient l'acheter mais il a gagné le droit d'être ici, chaque jour". Il a ensuite gagné le respect de tous les supporters dans les matches officiels. "De par sa ténacité et son travail, il est devenu un joueur important dans le groupe".

Vandalisme: Gobee Bike jette l'éponge à Lille, Reims et Bruxelles
Dans ce courrier, les dirigeants expliquent ne plus pouvoir supporter " ni le coût financier, ni le coût moral des réparations ". Les utilisateurs seront remboursés de la caution de 15 euros qu'ils ont été obligés de fournir.

À l'heure où Antero Henrique cherche activement une doublure à Thiago Motta, beaucoup d'observateurs estiment que Paris tient déjà sa perle rare avec le jeune international argentin. "Pour le mercato, c'est Antero Henrique qui gère cela, même si mon avis compte", a expliqué le coach du PSG, qui n'a visiblement pas envie d'être juste au poste de milieu défensif pour la suite de la saison et notamment la confrontation avec le Real Madrid en Ligue des Champions. Mais dans l'animation, il peut amener cet équilibre entre la défense et l'attaque, mais il peut également entrer dans la surface pour avoir l'opportunité de faire une passe décisive ou même de marquer. A son habitude, Unai Emery n'a pas directement répondu (à une question pourtant elle très directe), mais en lisant entre les lignes, on comprend que le technicien basque n'est pas forcément le plus grand défenseur du milieu de terrain au sein du club parisien: "Je connais le joueur, je suis très content avec les joueurs qui sont ici". Et Lo Celso n'est pas le dernier à coller au discours d'un coach qui le fait de plus en plus jouer. "Son axe de progression en tant que sentinelle, de numéro 8 ou de numéro 10, c'est une meilleure communication avec les deux autres milieux, pour une meilleure complémentarité". Par exemple le deuxième but de Neymar à Rennes, c'est une combinaison dans la surface de Rabiot et Verratti.

PSG - Emery s'enflamme pour Lo Celso