Mardi, 16 Octobre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Les chaussures André rachetées par Spartoo

Les chaussures André rachetées par Spartoo

10 Janvier 2018

C'est de source syndicale que l'on appris mardi 9 janvier que le site isérois de vente en ligne va reprendre l'enseigne historique (créée en 1886) nationale André, 700 salariés, en vente depuis un an. La semaine dernière, lors de la publication des résultats annuels de Vivarte, le PDG du groupe, Patrick Puy, avait annoncé qu'il donnerait cette semaine aux partenaires sociaux les noms des repreneurs des marques André et Naf Naf (vêtements), mises en vente en mars dernier.

Selon Christophe Martin, secrétaire CGT du CCE d'André contacté par Europe 1, Spartoo conserverait dans un premier temps les 135 enseignes françaises en les rebaptisant "Too Andre". Spartoo garderait aussi presque tout le parc de boutiques. Ce qui n'empêche pas les syndicats de s'inquiéter sur l'emploi à moyen terme.

Dans quel contexte Vivarte se sépare-t-il d'André? Depuis plusieurs mois, Vivarte, engagé dans un plan de cession et de restructurations, s'est recentré sur ses marques-phares: La Halle (chaussures et vêtements), Minelli, San Marina, CosmoParis et Caroll. Fondé en 2006 à Grenoble par Boris Saragaglia, Paul Lorne et Jérémie Touchard, qui s'était inspiré de l'américain Zappos, Spartoo réalise un chiffre d'affaires d'environ 150 millions d'euros, dont la moitié hors de France.

L'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi crée un fonds d'investissement
Les start-up qu'elle financera pourront ainsi alimenter les dix marques du groupe en innovations technologiques. La nouvelle entité sera financée conjointement par Renault (40%), Nissan (40%) et Mitsubishi Motors (20%).

Le rachat de la marque parisienne centenaire André par le groupe grenoblois Spartoo est confirmé.

Pourquoi Spartoo s'intéresse-t-il à André?

Spartoo s'engage à reprendre tous les magasins, sauf un à Paris "ne faisant pas partie du périmètre de l'offre", selon un communiqué commun Vivarte/Spartoo diffusé en fin d'après-midi et qui évoque une entrée "en négociations exclusives" pour les deux enseignes avec une finalisation du processus au printemps 2018. Il en compte aujourd'hui une quinzaine.

Les chaussures André rachetées par Spartoo