Lundi, 23 Juillet 2018
Dernières nouvelles
Principale » Kodak lance sa propre monnaie virtuelle

Kodak lance sa propre monnaie virtuelle

10 Janvier 2018

Les actions d'Eastman Kodak Co ont plus que doublé mardi après que la société ait annoncé avoir pris le train de la crypto-monnaie. Cette monnaie virtuelle est destinée aux photographes. En partenariat avec Wenn Digital, une agence londonienne, l'ancien leader du monde de la photographie Kodak vient d'annoncer la création de la plateforme KodakOne, qui permettra aux photographes d'être directement rémunérés sur leurs droits d'auteur. Des spécialistes de la reconnaissance d'image ont lancé en 2016 CopyTrack, une start-up qui utilise la blockchain pour scanner le web à la recherche de photos utilisées sans le consentement du photographe, et pour parvenir à un accord financier. Kodak promet d'offrir aux photographes de "nouveau flux de revenus et une plate-forme sécurisée pour protéger leur travail" mentionne un communiqué.

La valorisation boursière a augmenté de 92 % suite à cette annonce.

Banque mondiale : la Russie devrait maintenir sa croissance à 1,7% en 2018
Le rapport précise que selon les prévisions, la croissance économique mondiale sera de 3 % pour 2017, 3,1 % pour 2018 et de 3 % pour 2019.

En se servant de la BlockChain, la technologie de transfert sur laquelle repose le succès du Bitcoin, la plateforme KodakOne va créer un véritable registre de droits de propriétés numériques et cryptés. L'ICO qui doit permettre d'acquérir des KodakCoin doit débuter 31 janvier 2018. Et ce, à l'instar de plusieurs autres sociétés, comme le producteur de boissons non alcoolisées Long Island Ice Tea - devenu Long Blockchain -, qui ont décollé en Bourse après un changement de nom ou l'entame d'une évolution liés aux devises virtuelles. "Rien de tout cela n'a de sens".

"Pour beaucoup dans le secteur de la technologie, 'chaînes de blocs' et 'crypto-monnaies' sont des mots à la mode mais pour les photographes qui peinent depuis longtemps à garder le contrôle sur leur travail et sur la façon dont il est utilisé, ces mots à la mode peuvent être la solution à ce qui semble un problème insoluble", a commenté le patron du groupe Jeff Clarke, cité dans le communiqué. "Kodak a toujours cherché à démocratiser la photographie et à rendre les licences les plus justes possible pour les artistes. Ces technologies offrent à la communauté photographique un moyen innovant et facile de le faire".

Kodak lance sa propre monnaie virtuelle