Dimanche, 21 Janvier 2018
Dernières nouvelles
Principale » Les policiers rassemblés à Arras, Lens ou encore Calais pour protester

Les policiers rassemblés à Arras, Lens ou encore Calais pour protester

09 Janvier 2018

Les policiers expliquent se mobiliser "face aux violences commises, en ce début d'année, [.], face au nombre de suicides parmi les policiers nationaux qui n'est pas préoccupant mais insupportable, face à l'état déplorable des effectifs des brigades de roulement, ceux qui assurent votre sécurité H24 et face aux conditions d'exercice des enquêteurs Officier de Police Judiciaire noyés sous les dossiers". "Nous souhaitons une fois de plus alerter les élus de la Nation mais aussi nos concitoyens sur la réalité de notre profession". Marqués par les violentes agressions de deux de leurs confrères à Champigny-sur-Marne, et d'un autre à Aulnay-sous-Bois, ils ont décidé de manifester leur colère et leur indignation. "Ces nouvelles agressions sauvages à l'encontre des policiers mettent en exergue la recrudescence de la violence à leur encontre ", déclare-t-elle.

Le syndicat interpelle également le ministre de l'Intérieur et le gouvernement afin qu'une prise de conscience soit opérée.

Celle-ci demande ainsi que tous les moyens soient mis en œuvre pour interpeller les auteurs de ces agressions et que des "sanctions exemplaires à hauteur des agressions commises soient prises ". PROTECTION et RECONNAISSANCE, deux mots qu'UNITE SGP POLICE - FO n'a de cesse de réclamer avant que la situation ne devienne explosive. "Les fonctionnaires de police ne pourront accepter plus longtemps d'être la cible de voyous assoiffés d'en découdre avec les policiers, de les blesser voire de les tuer ", prévient-il.

Bombardements de l'armée israélienne dans la nuit en Syrie
Damas affirme en outre avoir touché un avion israélien et intercepté plusieurs missiles. Une porte-parole de l'armée israélienne s'est refusée à répondre à l'annonce syrienne.

"Il est absolument nécessaire qu'une prise de conscience générale intervienne au plus vite et que la justice fasse preuve de la plus grande fermeté envers les agresseurs des représentants des forces de l'ordre", est-il écrit dans un communiqué.

Le syndicat Unité SGP Police - Force ouvrière (non majoritaire) organise des rassemblements devant tous les hôtels de police de France, ce mardi 9 janvier 2018 à 12 heures, pour dénoncer et condamner les violences faites aux policiers.

Les policiers rassemblés à Arras, Lens ou encore Calais pour protester