Samedi, 20 Octobre 2018
Dernières nouvelles
Principale » L'amateurisme du club, des installations catastrophiques, Gourvennec... Sagnol se lâche — Bordeaux

L'amateurisme du club, des installations catastrophiques, Gourvennec... Sagnol se lâche — Bordeaux

09 Janvier 2018

Invité de l'émission Le Vestiaire sur SFR Sport, l'ancien entraîneur des Marines et Blancs, Willy Sagnol, a été questionné sur la mauvaise passe du FCGB.

En compagnie des champions du monde 98 Franck Leboeuf, Emmanuel Petit et Christophe Dugarry, Willy Sagnol s'est exprimé sur l'ensemble de sa carrière.

Il a ensuite porté l'estocade en soulignant le manque d'investissement selon lui du personnel du club: "Moi il y a un mot que j'entendais souvent c'était le mot 35, pour 35 heures. A un moment donné quand tu as besoin d'un rapport de match, d'un truc important, et qu'on te dit "Non, la personne n'est pas là, 35 heures", tu te dis mais on est où?" a déclaré Sagnol qui a également pointé du doigt la mauvaise qualité des installations et notamment les terrains du Haillan.

Gilbert Rozon conteste la demande d'action collective des "Courageuses"
Accusé d'agressions sexuelles par une dizaine de femmes, Gilbert Rozon refuse de payer des millions de dollars, rapporte le Journal de Montréal .

Willy Sagnol à Bordeaux (2014-2016), c'est de l'histoire ancienne. Je crois qu'il y a un directeur sportif à Bordeaux, et aujourd'hui, Jocelyn il a besoin d'un appui technique. "Dans un club, ce ne sont pas que les joueurs et l'entraîneur qui vont faire que l'équipe va être bonne et gagner des titres, c'est tout le club, dit-il". Ça fait quatre mois que les résultats sont catastrophiques et le directeur sportif (Ulrich Ramé) n'a pas pris la parole une fois! Il faut des changements pour remettre un projet qui tienne la route sur les années prochaines. Bordeaux, c'est une ville où il pleut beaucoup. Il y a deux ou trois terrains comme ça, ce sont les mêmes. "Et la seule salle où les joueurs peuvent éventuellement partager un café ou discuter d'autre chose, elle fait à peu près 6 ou 7 mètres carrés, et il y a trente joueurs..."

Le finaliste de la Coupe du monde 2006 a d'abord défendu Jocelyn Gourvennec en critiquant la structure du club girondin: "Moi, je l'ai vécu à Bordeaux: tu n'as pas d'aide". Jocelyn est dans une situation difficile et il aurait besoin d'être encore plus avec ses joueurs, plus longtemps avec ses joueurs, travailler plus mais par exemple le Haillan ne permet pas ça. "Bah ils rentrent chez eux donc tu perds le lien avec tes joueurs".

L'amateurisme du club, des installations catastrophiques, Gourvennec... Sagnol se lâche — Bordeaux