Lundi, 21 Mai 2018
Dernières nouvelles
Principale » Gilbert Rozon conteste la demande d'action collective des "Courageuses"

Gilbert Rozon conteste la demande d'action collective des "Courageuses"

09 Janvier 2018

Dans la foulée de nombreuses allégations d'inconduites sexuelles à l'endroit de Gilbert Rozon dévoilées dans les médias, le collectif " Les Courageuses", formé de présumées victimes, avait annoncé à la fin de novembre qu'il amorçait les procédures en vue d'intenter une action collective contre l'ancien producteur.

"Le défendeur Gilbert Rozon entend contester la demande pour autorisation d'exercer une action collective", indique le document déposé dans le dossier remis à la cour par Lavery de Billy, le plus grand cabinet d'avocats indépendant du Québec, et que s'est procuré Le Journal de Québec .

Accusé d'agressions sexuelles par une dizaine de femmes, Gilbert Rozon refuse de payer des millions de dollars, rapporte le Journal de Montréal.

Selon " Les Courageuses", M. Rozon aurait fait " au moins 20 victimes sur une période de 34 ans, de 1982 à 2016 ". Elles réclament plusieurs millions de dollars de dédommagement à l'homme d'affaire.

Merkel/Schulz : d'accord pour "une nouvelle politique"
En cas d'échec, ne resterait que l'option d'un gouvernement conservateur minoritaire, dont Angela Merkel ne veut pas, ou de nouvelles élections.

"L'association réclame une " compensation juste " aux victimes et des " dommages punitifs réellement exemplaires " contre Gilbert Rozon pour souligner " l'intensité avec laquelle notre société dénonce un tel comportement ". Dans la requête, l'homme d'affaires est qualifié de "prédateur sexuel" qui aurait "profité du silence, de la crainte, de la honte et de l'impossibilité d'agir de ses victimes pour continuer sa prédation".

En condamnant Rozon à des sommes faramineuses, plus élevées que les "standards habituels " dans les poursuites civiles contre des particuliers, les avocats affirment que cela enverrait un message fort à la population. À elle seule, elle réclame 400 000 $ à l'entrepreneur pour ses gestes inadmissibles.

"Il réserve tous ses droits ", concluent les avocats dans la réponse au tribunal, tout en ajoutant qu'il n'est pas impossible que leur client conteste même que cette affaire puisse être entendue par la Cour supérieure du Québec dans le cadre d'une action collective.

Gilbert Rozon conteste la demande d'action collective des