Mercredi, 25 Avril 2018
Dernières nouvelles
Principale » Divorce de SFR et d'Altice USA: Patrick Drahi redécouvre l'Amérique

Divorce de SFR et d'Altice USA: Patrick Drahi redécouvre l'Amérique

09 Janvier 2018

Altice a annoncé une réorganisation en profondeur qui passe par la scission d'Altice USA et une nouvelle structure dénommée Altice Europe. Pari réussi: ces derniers ont massivement acheté des actions Altice, qui ont gagné près de 7% à Amsterdam, là où le groupe est coté (l'action dépasse les 10 €).

Altice NV a précisé dans un communiqué qu'il utiliserait 625 millions d'euros des quelque 900 millions d'euros de dividende exceptionnel pour rembourser par anticipation une partie de sa dette et qu'il en conserverait environ 275 millions d'euros en trésorerie.

Par cette réorganisation, le géant du câble et des télécoms poursuit ses efforts de reconquête de la confiance des investisseurs, qui se sont massivement délestés de leurs titres Altice au cours du second semestre 2017 en raison d'inquiétudes sur la solidité financière du groupe.

Altice se coupe en deux pour clarifier son organisation... et mieux séduire les investisseurs.

Capture d'écran action Altice, 9 janvier 2018 à 10h05.

Altice USA comprendra les câblo-opérateurs américains Suddenlink et Cablevision.

La Corée du Nord aux Jeux d'hiver en Corée du Sud ?
Le ministre sud-coréen de l'Unification, Cho Myung-Gyon, devrait présider la délégation qui comprendra notamment un vice-ministre chargé des Sports.

La holding, qui détient 67,2% d'Altice USA, espère boucler la transaction d'ici la fin du deuxième trimestre 2018 après obtention des autorisations nécessaires.

En Europe, la déclinaison d'Altice est elle-même séparée en trois pôles: France, télévision payante et International.

Les actionnaires d'Altice NV se verront proposer 0,4163 action ordinaire d'Altice USA pour chaque action détenue.

"Les actions d'Altice USA ont pâti du fait de leur association avec les résultats plus mitigés de la maison mère européenne", rappelle Craig Moffett, analyste chez MoffettNathanson. Par effet de bord, le futur d'Altice Europe semble plus incertain, alors que SFR ne parvient pas à renouer avec la rentabilité et que les autres actifs du groupe, comme Altice Portugal (Portugal Telecom) ne devraient pas suffire à compenser ces mauvais résultats. L'actuel DG du groupe, Dexter Goei, héritera de la direction d'Altice USA, tandis que Dennis Okhuijsen sera nommé à ce poste côté Europe.

Le fondateur Patrick Drahi conservera le contrôle des deux groupes via sa holding Next, de concert avec d'autres actionnaires, et en présidera les conseils d'administration.

Divorce de SFR et d'Altice USA: Patrick Drahi redécouvre l'Amérique