Lundi, 23 Juillet 2018
Dernières nouvelles
Principale » Santé: les boissons light favoriseraient l'obésité !

Santé: les boissons light favoriseraient l'obésité !

30 Décembre 2017

La consommation de sodas est liée au surpoids et à l'obésité, selon les résultats d'une étude publiée Obesity facts.

Une nouvelle étude établit un lien entre les boissons light et l'obésité.

Pour cette équipe de chercheurs internationaux conduite par le Dr Nathalie Farpour-Lambert, pédiatre aux Hôpitaux universitaires de Genève, il est impératif de réglementer et de limiter la consommation de sodas classiques et de boissons light.

Lire aussi: Les sodas sans sucre, pires que les sodas sucrés? La scientifique a analysé 30 études publiées entre 2013 et 2015: "Nous avons inclus uniquement des études non financées par l'industrie agroalimentaire".

Pour les accros aux boissons types sodas, jus de fruits ou eaux aromatisées allégés en sucre, c'est une mauvaise nouvelle.

Les résultats de cette grande enquête ont dévoilé que la quasi totalité (93%) des 30 études chez les enfants et les adultes ont révélé une association positive entre la consommation de boissons sucrées et le surpoids et l'obésité, alors qu'une seule étude de cohorte prospective chez les enfants n'a montré aucune association. Ces impacts négatifs ont également été observés en cas de consommation modérée.

4 départements des Alpes placés en vigilance orange — Neige-verglas
Dans les Alpes du Nord, les chutes de neige vont s'intensifier ce vendredi après-midi, prévient Météo France . Pour plus d'information, vous pouvez consulter le site de Météo-France ou appeler le 32 50 .

Une sensation de faim accrue?

Il est scientifiquement prouvé que ce ne sont pas les graisses qui font grossir mais le sucre. En effet, ces boissons sont sans sucre, mais ce n'est pas pour autant qu'elles font maigrir.

Aujourd'hui, plus d'un tiers des habitants de la planète sont en surcharge pondérale. Les Nations unies et la Banque mondiale estiment que 42 millions d'enfants sont en surpoids.

"Plusieurs pays ont d'ores et déjà pris des mesures comme l'augmentation des prix, l'éducation de la population via l'école ou les médias, introduit une taxe soda ou améliorer l'étiquetage", décrit le Dr maria Bes-Rastrollo, médecin à la faculté de médecine de Navarre. Ils étaient 10 millions de moins dix ans plus tôt.

Alors ces boissons doivent rester exceptionnelles, il ne faut pas en consommer quotidiennement! L'objectif est la baisse progressive de la concentration de sucre et d'édulcorants dans les boissons.

Selon le Figaro, d'après une étude parue en 2016 dans The Lancet Diabetes Endocrinology, cette stratégie de santé publique pourrait être appliquée en 5 ans.

Santé: les boissons light favoriseraient l'obésité !