Samedi, 5 Décembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Un 3e Palestinien tué par des tirs israéliens (secours)

Un 3e Palestinien tué par des tirs israéliens (secours)

16 Décembre 2017

Il a été abattu à Anata, une localité entre Jérusalem et la Cisjordanie occupée.

Même si elle n'a pas déclenché la spirale de violence redoutée, la décision américaine et les violences qu'elle a suscitées ont causé la mort de huit Palestiniens, fait des centaines de blessés et conduit à des dizaines d'arrestations depuis qu'elle a été annoncée le 6 décembre.

Deux Palestiniens ont été tués par balles dans la bande de Gaza et des dizaines ont été blessés, dont certains grièvement, selon les secours.

"Les dirigeants de l'UE réitèrent leur ferme engagement en faveur de la solution à deux Etats (israélien et palestinien) et, dans ce contexte, la position de l'UE sur Jérusalem reste inchangée", a écrit M. Tusk dans un tweet, au cours d'un sommet européen à Bruxelles.

Des dizaines de milliers de musulmans à travers le monde ont brûlé des drapeaux américain et israélien et piétiné des portraits de M. Trump depuis la semaine passée. Devant l'ambassade des Etats-Unis à Amman, des centaines de personnes ont réclamé la fermeture de la représentation diplomatique et l'expulsion de l'ambassadeur, scandant " Pas d'ambassade sioniste en terre jordanienne ".

Selon le président 137 pays reconnaissent actuellement l'État de Palestine.

Man Utd Star Set To Be Sidelined For Three Months
I had that experience before. "In big clubs people look to the history of the club and not the current moment, that is hard ". But the Portuguese tactician said he was unwilling to buy just for the sake of it in January.

Israël a annexé la partie orientale de Jérusalem, dont elle a pris le contrôle pendant la guerre de 1967, puis voté une loi faisant de la Ville sainte sa capitale "indivisible".

Un récent sondage du respecté Centre palestinien de recherche politique indique que 45% des Palestiniens sont favorables à un soulèvement populaire pour résoudre le conflit avec Israël.

L'agence France Presse parle pour sa part de dizaines de milliers de manifestants dans toute la bande de Gaza.

"C'est aussi parce que " le Hamas est trop faible en Cisjordanie et que le Fatah (parti rival qui domine l'Autorité) ne veut pas prendre la voie de la violence", ajoute-t-il".

Les experts mettent cependant en garde contre les conclusions hâtives. En réponse, l'armée a frappé 10 cibles dans le territoire.

Un 3e Palestinien tué par des tirs israéliens (secours)