Mercredi, 17 Octobre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Eyraud veut demander "les bandes son" des arbitres — Rennes-OM

Eyraud veut demander "les bandes son" des arbitres — Rennes-OM

14 Décembre 2017

" On a été éliminé d'un match qu'on a gagné, on aurait jamais dû aller aux tirs au but car on avait marqué trois buts, c'est la vérité", avait déjà déclaré Rudi Garcia.

A lire aussi: Coupe de la Ligue: Merci Diallo! Avant de se raviser et, après une nouvelle discussion avec son assistant, de l'annuler.

Enfin, le président de l'OM Jacques-Henri Eyraud a formulé une demande inhabituelle: que les discussions entre arbitres au moment où le but d'André a été validé soient rendues publiques.

OPEC Says Crude Oil Market Likely To Balance By End Of 2018
November's OPEC reference basket jumped almost 10%, to average $60.74 a barrel, which is the highest level since June 2015.

Jacques-Henri Eyraud, passé furax en zone mixte, a répondu plus tard aux questions de L'Equipe, et a réclamé " une introspection profonde des responsables de l'arbitrage français ". D'abord sur le tir de Benjamin André, je vais demander que la direction de l'arbitrage partage les bandes son du dialogue entre les arbitres pour comprendre comment ce but a pu être validé et pour comprendre ensuite pourquoi il a fallu autant de temps pour qu'il soit justement invalidé. Il faut savoir d'où ça vient. L'élection du président marseillais par l'assemblée générale de la LFP, qui se tient ce jeudi après-midi, est une formalité. Je fais ces remarques en ayant toute conscience de la difficulté du job d'arbitre mais j'ai envie de les aider afin que le dialogue s'améliore. L'arbitre peut se tromper mais sur l'ensemble du match, ça fait beaucoup.

Le patron marseillais ne comprend pas ce qui s'est passé: "Le but a été refusé avec l'aide de la vidéo, c'est fort probable oui puisqu'il n'y a pas de goal-line technology à ce stade de la compétition". Au contraire j'en réclame plus et vite. "C'est absolument nécessaire vu les enjeux", a estimé Eyraud, qui n'aurait peut-être pas tenu le même discours en cas de qualification.

Eyraud veut demander