Vendredi, 23 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Vidéo. Un ours polaire à l'agonie devient le symbole du réchauffement climatique

Vidéo. Un ours polaire à l'agonie devient le symbole du réchauffement climatique

09 Décembre 2017

"Nous sommes rester là à filmer en pleurant", a raconté Paul Nicklen qui explique que "bien sûr l'idée d'intervenir (lui) a traversé l'esprit". "Alors que les températures montent et que les glaciers fondent, les ours polaires perdent accès aux éléments essentiels de leur régime, les phoques".

Paul Nicklen est un photographe et biologiste spécialiste des ours polaires.

"Cette scène me brise le cœur, elle me hante toujours".

Le département en vigilance orange pluies verglaçantes et neige — Lozère
Le Gard pourrait être placé en vigilance "neige-verglas " pour cet épisode météorologique. C'est pour cela que Météo France a décidé de placer le département en vigilance orange.

À leur arrivée sur l'île, son équipe et lui sont tombés sur un ours famélique à la recherche de nourriture. Depuis sa publication sur Instagram, la vidéo a été vue plus d'un million de fois. Après s'être traîné jusqu'à une poubelle, qu'il fouille en vain, l'ours s'effondre l'écume au museau. Elle a été prise sur l'île de Baffin au Canada pour l'association SeaLegacy. "Il est probablement mort dans les heures ou les jours qui ont suivi".

La vidéo a beaucoup fait réagir les internautes qui ont interpellé le photographe, lui demandant pourquoi il n'avait pas aidé l'animal. La vérité est simple: si la terre continue à se réchauffer, nous perdrons des ours et des écosystèmes entiers."Dans le National Geographic, il précise qu'il ne voyage pas "avec un pistolet tranquillisant ou 180 kilos de viande de phoque".

Par ailleurs, il est interdit au Canada de nourrir ces animaux qui s'approchent déjà parfois dangereusement des hommes pour trouver de quoi manger. Nourrir l'animal n'aurait fait que prolonger son calvaire selon lui. "C'est à cela que ressemble la famine". L'atrophie musculaire, le manque d'énergie. "C'est une mort lente et douloureuse", décrit Paul Nicklen, l'auteur de cette séquence publiée sur Instagram, en établissement directement un lien avec le réchauffement climatique. "Quand les scientifiques disent que les ours polaires seront éteints dans 100 ans, je pense aux 25.000 qui vont mourir de cette façon". "Nous devons réduire notre empreinte carbone, manger la bonne nourriture, arrêter de couper nos forêts et commencer à mettre la terre à l'honneur".

Vidéo. Un ours polaire à l'agonie devient le symbole du réchauffement climatique