Lundi, 30 Mars 2020
Dernières nouvelles
Principale » Johnny Depp accusé de violences conjugales : JK Rowling prend sa défense

Johnny Depp accusé de violences conjugales : JK Rowling prend sa défense

08 Décembre 2017

L'auteure a publié une déclaration sur son site web, jeudi, brisant le silence sur la controverse qui a frappé la série de films.

Or, quelques mois plus tôt, Johnny Depp avait été accusé de violences par Amber Heard, son épouse d'alors - un tribunal lui avait interdit de s'approcher d'elle. Consciente des critiques, l'écrivaine a ainsi rappelé que cette affaire entre les deux ex était scellée et sous-entendu que nous n'en avions ni les tenants, ni les aboutissants: "Des fans d'Harry Potter ont des questions et interrogations légitimes à propos de notre envie de continuer avec Johnny Depp (.) Je comprends pourquoi certains sont confus ou en colère avec son non-remplacement". " Sur la base de déclarations et des informations dont nous disposons, nous continuons, avec les réalisateurs, à soutenir la décision de poursuivre notre collaboration avec Johnny Depp dans le rôle de Grindelwald dans ce film et à l'avenir", indique le studio.

Avec le réalisateur David Yates, elle a même songé à changer d'acteur pour le rôle.

J.K. Rowling admet que les allégations ont "profondément inquiété" les membres de la production et elle-même.

Baisse de 600 millions des taxes scolaires
La Presse a appris que le ministre de l'éducation Sébastien Proulx déposera un projet de loi en ce sens jeudi. La pièce législative sera soumise à des consultations au début de 2018.

Rowling s'avoue "sincèrement heureuse que Johnny incarne un personnage majeur dans les films".

"Pour moi, personnellement, il a été difficile, frustrant et parfois douloureux de ne pas pouvoir parler ouvertement de cet enjeu avec les fans". "Les accords qui ont été établis pour protéger la vie privée de deux personnes, qui ont toutes deux exprimé le désir d'aller de l'avant, doivent être respectés", estime l'auteure. "Dans le monde fictif comme à l'extérieur, nous devons tous faire ce que nous considérons comme étant la bonne chose à faire".

Peu de temps après, Warner Bros a également communiqué, assurant que Depp et Heard avaient diffusé un message commun, assurant qu'il n'y avait eu aucune violence ni préjudice physique ou émotionnel.

Johnny Depp accusé de violences conjugales : JK Rowling prend sa défense