Dimanche, 17 Décembre 2017
Dernières nouvelles
Principale » Préparatifs pour le plus grand rapatriement de migrants en Afrique — Libye

Préparatifs pour le plus grand rapatriement de migrants en Afrique — Libye

07 Décembre 2017

L'annonce de l'OIM intervient suite aux révélations d'abus de migrants détenus dans des conditions sordides en Libye et au lendemain du sommet Union africaine (UA)-Union européenne d'Abidjan.

L'idée, indique-t-on auprès de l'UA, est d'installer une cellule opérationnelle, un cadre pratique, pour coordonner au mieux tous les efforts nécessaires à la prise en charge des migrants, et plus particulièrement à l'évacuation de 15 000 d'entre eux de Libye d'ici la fin du mois de décembre. Le dispositif devrait permettre à l'agence onusienne de rapatrier 15.000 migrants supplémentaires de Libye avant la fin de l'année.

Afin que les retours soient durables, l'OIM intensifie également son appui à la réintégration des migrants dans leurs pays d'origine et s'attaquera aux causes profondes de la migration, tout en augmentant son programme de lutte contre le trafic de personnes et la traite des êtres humains.

Mais pour cela, il faut le soutien financier des partenaires et la collaboration des Etats africains, qu'ils aient ou non des ressortissants bloqués en Libye. D'autres bonnes volontés sont attendues pour aider par exemple à identifier les migrants et fournir des documents de voyage à ceux qui n'en ont pas. Le Rwanda à titre d'exemple s'est dit prêt à accueillir ceux qui ne pourraient pas rentrer chez eux.

Des chercheurs pensent avoir découvert un os appartenant au père Noël
L'os qui a été analysé par les scientifiques est un morceau de pelvis ou petit bassin (voir l'image du tweet en fin d'article). Depuis 1087, la plupart des restes sont conservés à Bari, en Italie, plus précisément la basilique de San Nicola.

A Abidjan, l'UA, l'UE et le gouvernement libyen ont accepté d'alléger le sort de milliers de migrants pris au piège en Libye. Dans le prolongement de son communiqué sur le sort des migrants africains en Libye, a précisé l'UA sur son site officiel, l'envoyée spéciale s'est rendue en Libye le 27 novembre en compagnie d'une délégation, et a rencontré Fayez al-Sarraj, Président du Conseil présidentiel du gouvernement d'entente nationale libyen (GNA), le Ministre de la Justice, Mohamed Abdel Wahid Mohamed, et le chef des services d'investigation au sein bureau du Procureur général, Al Siddiq Ahmed Al Sour. Notre priorité, c'est vraiment le rapatriement.

La Libye a connu ces dernières semaines une augmentation drastique du nombre de migrants détenus.

Le "rapatriement volontaire " des migrants bloqués en Libye pourrait prendre au total six mois, estime Amira El Fadil. L'Union africaine entend accélérer le processus, notamment en mobilisant ses Etats membres qui ont déjà fait des offres concrètes, poursuit la responsable de l'Union africaine.

Préparatifs pour le plus grand rapatriement de migrants en Afrique — Libye