Vendredi, 19 Octobre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Jusqu'à aujourd'hui, Steam acceptait les bitcoins : c'est fini

Jusqu'à aujourd'hui, Steam acceptait les bitcoins : c'est fini

07 Décembre 2017

Au final, ils rendent l'achat de jeux sur Steam déraisonnablement onéreux. Le distributeur y précise avoir " observé une grande volatilité de la valeur du Bitcoin ainsi qu'une augmentation importante des frais de traitement des transactions sur le réseau Bitcoin". La valeur du Bitcoin n'est garantie que pour une certaine période, et si pour une raison quelconque une transaction n'est pas terminée dans cette fenêtre, le montant requis pour compléter l'achat peut changer de manière significative.

Nous assistons peut-être à lavènement d'un premier cataclysme pour la célèbre cryptomonnaie, en effet, Steam, plateforme plus quinfluente du jeu dématérialisé, vient d'annoncer qu'elle retirait le Bitcoin de ses moyens de paiement.

Le Bitcoin n'est plus accepté sur Steam.

General Mills, Inc. (GIS) EPS Estimated At $0.82
Analysts expect General Mills, Inc. (NYSE:GIS) has "Sector Perform" rating given on Thursday, June 29 by RBC Capital Markets. The fund owned 23,763 shares of the company's stock after acquiring an additional 3,046 shares during the period.

C'est par le biais d'un bref communiqué sur son blog officiel que la plateforme Steam a officiellement annoncé que le Bitcoin ne serait désormais plus accepté.

Alors que le cours du Bitcoin dépassait les 11 000 dollars le 5 décembre 2017, il atteignait les 14 000 dollars dès le 7 septembre 2017. Mais si la tendance est à la hausse, sa volatilité effraie Valve et Steam. "Une telle dépréciation génère des problèmes pour les clients souhaitant régler par Bitcoin", se justifie Steam. Steam explique que ces frais ont atteint un montant de 20 dollars fin novembre 2017/début décembre 2017. "Malheureusement, Valve n'a aucun contrôle sur le montant de ces frais et ne peut agir dessus", écrit Valve. " Le nombre de clients ainsi affectés a continué d'augmenter tout au long de l'année, et avec des frais de traitement aussi élevés, il devient difficile de rembourser le client ou de lui demander de transférer le solde manquant (qui le cas échéant, court le risque de voir sa transaction à nouveau échouer si la valeur du bitcoin fluctue excessivement alors que le réseau Bitcoin traite le nouveau transfert)". En outre, le montant de ces frais devient encore plus problématique lorsque la valeur du Bitcoin chute de manière dramatique.

Jusqu'à aujourd'hui, Steam acceptait les bitcoins : c'est fini