Vendredi, 26 Février 2021
Dernières nouvelles
Principale » La patineuse russe Evgenia Medvedeva prendra la parole devant le CIO

La patineuse russe Evgenia Medvedeva prendra la parole devant le CIO

05 Décembre 2017

La décision de la commission exécutive du Comité international olympique - qui doit être annoncée par le président de l'instance suprême olympique Thomas Bach lors d'une conférence de presse à 19 h 30 - suscite un intérêt majeur.

Pas moins de 200 journalistes accrédités, dont 40 Russes, attendent le verdict du CIO. Ce coup de tonnerre aurait un grave impact sur la campagne présidentielle en Russie.

Aucun patineur artistique russe ne figure parmi les 25 athlètes qui ont été sanctionnés jusqu'à présent pour des infractions de dopage aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014. Depuis la première sanction tombée le 1er novembre, la Russie a perdu au total onze médailles, dont quatre en or, sur les 33 remportées cet hiver-là sur les bords de la mer Noire.

Le tournage interrompu après la disparition de Bryan Singer — Bohemian Rhapsody
Un représentant de la Directors Guild of America se serait même rendu sur le plateau afin de surveiller la situation. La Fox vient de confirmer avoir viré Bryan Singer de la réalisation du film sans fournir d'autres explications.

Le Comité olympique russe a révélé que Medvedeva s'adressera à la commission exécutive du CIO en tant que membre d'une délégation qui comprend le président du comité russe Alexandre Joukov et Vitaly Smirnov, le responsable d'une commission antidopage mise en place par le président russe Vladimir Poutine. "Les deux constituent une humiliation pour le pays", estime le président pour qui l'absence de la Russie "ferait du mal au mouvement olympique".

Au vu de l'enquête de l'AMA et de sa décision de maintenir la suspension de l'agence russe antidopage (Rusada), le CIO ne risque pas de se montrer clément avec la Russie, malgré le poids historique de Moscou au sein du mouvement olympique. Une chiffre qui peut encore évoluer dans les jours à venir.

Alors qu'une traditionnelle trêve olympique a été signée le 13 novembre sous l'égide de l'ONU, le CIO, qui a répété inlassablement qu'il n'existe "pas de plan-B", reste "en contact permanent avec le gouvernement sud-coréen" dont "la position concernant la sécurité durant les Jeux de Pyeongchang n'a pas changé".

La patineuse russe Evgenia Medvedeva prendra la parole devant le CIO