Mercredi, 8 Avril 2020
Dernières nouvelles
Principale » La Russie refuse d'isoler encore plus la Corée du Nord

La Russie refuse d'isoler encore plus la Corée du Nord

01 Décembre 2017

"L'émissaire chinois, qui vient rentrer de Corée du Nord, semble n'avoir eu aucun impact sur le petit homme-fusée", a déploré le milliardaire républicain dans un tweet matinal, en utilisant le quolibet dont il affuble le leader nord-coréen Kim Jong-Un.

"C'est comme si les récentes démarches entreprises par les États-Unis étaient délibérément destinées à provoquer Pyongyang à entreprendre de nouvelles actions précipitées", a indiqué le ministre Segueï Lavrov. Les sanctions comme instrument de pression "ne sont plus efficaces", d'après Sergueï Lavrov.

"On a l'impression que tout a été volontairement mis en œuvre pour faire en sorte que Kim Jong-un craque et tente une nouvelle aventure", a ajouté le chef de la diplomatie russe.

Les plus récents appels américains au durcissement des sanctions et de l'isolement international de la Corée du Nord ont toutefois été rejetés par Moscou et ignorés par Pékin.

La Corée du Nord a annoncé mercredi avoir testé avec succès un nouveau type de missile balistique intercontinental (ICBM), le Hwasong-15, susceptible d'atteindre les Etats-Unis en tous points de leur territoire et a déclaré avoir achevé son objectif de devenir une puissance nucléaire.

La Russie refuse d'isoler encore plus la Corée du Nord
La Russie refuse d'isoler encore plus la Corée du Nord

Le ministre russe a critiqué l'attitude américaine qu'il a jugée menaçante. Et après, il y a des capacités de représailles terribles de la Corée du Nord sur la Corée du Sud, et notamment sur Séoul, qui est juste à côté. "Je crois que c'est une très grande erreur", a-t-il ajouté.

Washington a également menacé de "détruire complètement" le régime nord-coréen "en cas de guerre" par la voix de son ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley lors d'une réunion du Conseil de sécurité convoquée en urgence sur le dossier nord-coréen.

Le ministre russe a affirmé que les Américains devaient expliquer clairement à tout le monde ce qu'ils veulent et que s'ils cherchent un prétexte pour détruire la Corée du Nord, qu'ils le disent ouvertement.

Peu après le tir du missile de Pyongyang, qui a atteint une altitude inédite, Washington avait aussi déclaré vouloir de nouvelles sanctions internationales.

La Russie et la Chine préconisent de leur côté un dialogue avec la Corée du Nord, sur la base d'une feuille de route définie par les deux capitales.

Ces joueurs d’origine africaine évoluant pour des nations européennes
C’est également le cas de l’attaquant de Liverpool Christian Benteke. C’est ce que vous découvrirez dans cet article.

La Russie refuse d'isoler encore plus la Corée du Nord