Jeudi, 9 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » Elections en RDC : le Conseil de sécurité ne souhaite plus de report

Elections en RDC : le Conseil de sécurité ne souhaite plus de report

01 Décembre 2017

Cependant, le Conseil de sécurité exige que les élections se tiennent effectivement au 23 décembre 2018 sans autre forme de report. En clair, l'ONU ne tolèrera pas le non-respect du calendrier de la Céni.

Le Conseil considère également que l'Accord du 31 décembre 2016 est toujours la seule feuille de route qui balise le chemin des élections.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a entériné le nouveau calendrier électoral en République démocratique du Congo (RDC), tout en recommandant aux autorités de Kinshasa de respecter le nouveau délai, précise un communiqué de l'ONU publié mardi. Le Conseil de sécurité estime qu'un "cycle électoral pacifique et crédible " est crucial pour la paix et une stabilité durables en RDC. Il a appelé les autorités congolaises et l'ensemble des institutions concernées à prendre sans délai toutes les mesures nécessaires pour s'assurer que ce nouveau calendrier sera respecté, y compris la publication d'un budget crédible pour l'organisation combinée des trois élections et l'adoption de la législation électorale requise. Il a souligné également la nécessité de tout faire pour que les élections prévues soient organisées dans les conditions requises.

Pour "désamorcer les tensions" qui secouent le pays, l'organisation internationale recommande la libéralisation des "prisonniers politiques" et la garantie des libertés fondamentales.

Ces joueurs d’origine africaine évoluant pour des nations européennes
C’est également le cas de l’attaquant de Liverpool Christian Benteke. C’est ce que vous découvrirez dans cet article.

Le Conseil de sécurité a réitéré son appel lancé à l'attention de tous les Congolais pour qu'ils oeuvrent à la préservation des acquis encore fragiles sur la voie de la paix et de la stabilité en RDC.

" J'ai eu plusieurs contacts avec le président de l'UA actuel [Alpha Condé] et j'en aurai avec celui avenir [Paul Kagamé] pour que les discussions aient lieu dans le cadre de l'Union africaine qui est le bon cadre pour qu'en 2018 nous ayons des élections dans le cadre constitutionnel prévu", a déclaré le président français.

Dans une déclaration à la presse, ils ont rappelé que le Conseil de sécurité, avec l'Union africaine, a demandé à plusieurs reprises la publication en temps voulu d'un calendrier électoral crédible et consensuel, conformément à l'Accord politique du 31 décembre 2016.

Elections en RDC : le Conseil de sécurité ne souhaite plus de report