Samedi, 24 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Charest écorche l'UPAC et s'en prend aux médias — Congrès du PLQ

Charest écorche l'UPAC et s'en prend aux médias — Congrès du PLQ

26 Novembre 2017

La présence de M. Charest au congrès a semé l'émoi dès qu'elle a été annoncée. Il s'est dit convaincu que les Québécois suivaient ses activités à lui aussi. "Je sais que vous aussi, vous suivez mes activités, qui sont rapportées de temps en temps dans les journaux", a-t-il lancé aux militants libéraux dans la salle". Moi aussi, j'apprends ce que je fais dans les journaux, en les lisant.

Jean Charest a très durement attaqué le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, mais a surtout appuyé le premier ministre Philippe Couillard. [.] Les Québécois n'ont pas besoin [.] de la CAQ pour être stressés, ils sont capables de faire ça tout seuls, avec l'aide des médias québécois.

"Je suis très inquiet" de la manière "dont les choses ont été faites dans les reportages" et aussi en ce qui a trait "à la vie privée des gens".

L'ancien chef libéral en a profité pour rappeler qu'au Québec, le système de justice prévoit la présomption d'innocence pour tous.

Syracuse gets run over in season finale by Boston College 42-14
Dillon's strong day put shine on a campaign with a freshman record 1,432 yards and 13 touchdowns. Syracuse, which hasn't appeared in a bowl game since 2013, finished 4-8 overall, 2-6 in the ACC.

"L'UPAC a beaucoup de pression médiatique". Ils ont une pression terrible. Il appelle à faire "les choses en respectant la vie des gens; la mienne - parce que ça m'affecte et que ça affecte ma famille aussi - et en respectant les règles aussi".

Les "informations coulées sont gonflées à l'hélium", a-t-il déclaré.

L'ex-premier ministre a ensuite dénoncé la tendance au " populisme", "aux excès de rhétorique " et au " ressentiment " qui prévaut actuellement, à son avis. "Pour ce soir, pour une soirée", a-t-il ajouté, le sourire en coin.

"J'aurais bien aimé, moi, être le premier ministre du Québec [.] en poste au moment où la cote de crédit du Québec était supérieure à celle de l'Ontario". Vous avez vu qu'il n'a rien perdu de sa fougue et de sa façon de parler, c'est formidable. [.] On a devant nous quelqu'un qui a fait beaucoup pour le Québec.

Charest écorche l'UPAC et s'en prend aux médias — Congrès du PLQ