Lundi, 18 Décembre 2017
Dernières nouvelles
Principale » Le sexisme à l'hôpital est une réalité quotidienne

Le sexisme à l'hôpital est une réalité quotidienne

19 Novembre 2017

L'étude a été lancée bien avant l'émergence des hashtag #balancetonporc et #metoo sur les réseaux sociaux.

Près de 3.000 y ont répondu jusqu'au 16 octobre, dont 75% de femmes.

Parmi les autres chiffres à côté desquels il est impossible de passer, nous retiendrons que 14 % des internes affirment avoir reçu "des demandes insistantes de relation sexuelle "; 12 % disent avoir été victimes de chantage à connotation sexuelle et 9 % de "simulations d'actes sexuels ".

Blagues graveleuses, gestes déplacés, harcèlement sexuel.

La série noire continue, face à l'Afrique du Sud — XV de France
Pour sauver l'honneur, la France affrontera le Japon samedi prochain à la U Arena, nouvelle enceinte du Racing 92. Un directeur du rugby au-dessus du sélectionneur pourrait aussi être nommé.

"C'est un climat ambiant permanent qui existe depuis le début des études".

Après la publication de son étude sur le sexisme à l'hôpital jeudi 16 novembre, l'Intersyndicale nationale des internes (Isni) réclame une entrevue avec Agnès Buzyn, ministre de la Santé, Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur et Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes, les appelant à "se saisir du sujet", via un communiqué consulté par franceinfo.

Le phénomène est tellement répandu en milieu hospitalier (24,8% dans le bloc opératoire, 22.2% lors des visites médicales) que les patients eux-mêmes font preuve de sexisme envers les externes et les internes en médecine, souligne l'enquête. Dans le détail, 60,80% des femmes se déclarent victimes de sexisme contre 7,20% des hommes.

Le sexisme à l'hôpital est une réalité quotidienne