Vendredi, 3 Avril 2020
Dernières nouvelles
Principale » Des djihadistes français partis en Syrie touchaient des allocations sociales

Des djihadistes français partis en Syrie touchaient des allocations sociales

26 Octobre 2017

Environ 20% des jihadistes français identifiés au sein de Daesh continuaient à recevoir des allocations sociales, révèle Le Figaro ce jeudi.

Daech, en grande difficulté financière, subvient à ses tristes besoins grâce à ses combattants... ou à de l'argent public. "Des parents percevaient les fonds venant de Pôle emploi ou de la CAF avant de les envoyer par mandat ", a expliqué un chef d'un groupe spécialisé dans les escroqueries de la brigade cirminelle au quotidien.

Google Pixel 2 pre-orders begin in India, exclusively available on Flipkart
Pixel 2 comes in just black, clearly white and kinda blue colours while Pixel 2 XL has just black and black and white variants. Neither of the handsets have the 3.5mm headphone jack, so there is that you should keep in mind before you place the order.

Selon le Figaro, plus de 400 virements frauduleux ont été réalisés en 2016 et pas moins de 190 expéditeurs ont été identifiés.

Pour stopper l'envoi des fonds aux djihadistes, les enquêteurs communiquent désormais aux organismes sociaux les noms des bénéficiaires d'allocations qui ont quitté le sol français. Ainsi, 500.000 euros auraient été transmis depuis la France entre mi-2012 et mi-2017, pour un montant total du trafic estimé à plus de deux millions d'euros.

Des djihadistes français partis en Syrie touchaient des allocations sociales