Mardi, 17 Juillet 2018
Dernières nouvelles
Principale » Scandale après la nomination de Mugabe par l'OMS

Scandale après la nomination de Mugabe par l'OMS

22 Octobre 2017

Le premier ministre Justin Trudeau ajoute sa voix à toutes celles qui condamnent la nomination du président du Zimbabwe Robert Mugabe à titre d'ambassadeur de bonne volonté de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Pourtant, le système de santé au Zimbabwe, comme beaucoup d'autres services publics, s'est effondré sous le régime autoritaire et répressif de Mugabe. Le principal parti d'opposition, le MDC, a estimé que cette nomination était " risible ". Alors que le président Mugabe va se faire soigner régulièrement à Singapour, la plupart des hôpitaux manquent de médicaments et d'équipements et les infirmières et les médecins ne sont souvent pas payés.

Venkaiah Naidu discharged after undergoing angioplasty at AIIMS
Tests had pointed to some problems related to the heart, following which the procedure was carried out yesterday. Naidu previously visited the hospital for a "complete body checkup" after he became the vice president in August.

" Nommer Mugabe "ambassadeur de bonne volonté" est gênant pour l'OMS et le docteur Tedros, ", a tweeté Iain Levine, l'un des directeurs de l'ONG Human Rights Watch. "Je vais publier une déclaration dès que possible", a-t-il écrit sur Twitter.

Scandale après la nomination de Mugabe par l'OMS