Jeudi, 23 Novembre 2017
Dernières nouvelles
Principale » AlphaGo Zero, le nouveau champion qui apprend "seul" — Intelligence artificielle

AlphaGo Zero, le nouveau champion qui apprend "seul" — Intelligence artificielle

19 Octobre 2017

Pour s'entraîner, AlphaGo Zero a joué contre lui-même, "en partant de 0" sans autre connaissance sur le go que les règles du jeu. Mais AlphaGo Lee a dû apprendre des millions de parties par des experts du jeu pour réussir cette prouesse.

Mais AlphaGo Zero n'a plus besoin de ça. De plus, en s'entrainant avec cette nouvelle tactique, AlphaGo Zero a découvert des stratégies du jeu de Go que les humains n'ont pas découvert alors que le jeu existe depuis plus de 2 500 ans.

Or voici que son successeur, AlphaGo Zero, peut même se passer de l'assistance humaine.

Une révolution de l'intelligence artificielle?

AlphaGo Zero, ce nouveau programme "plus puissant", victorieux sur le score sans appel de 100 à 0, "est sans doute le plus fort joueur de go de l'histoire", estiment Demis Hassabis et David Silver, deux de ses concepteurs, selon une étude publiée mercredi dans la revue Nature. Mais en fait ce que nous avons vu avec AlphaGo Zero, c'est que les algorithmes importent plus que la dépendance aux données utilisées. Après 40 jours d'entrainement en solitaire, AlphaGo Zero a battu la version la plus récente d'AlphaGo (celle qui avait écrasé le numéro mondial Ke Jie au mois de mai dernier), par 89 parties à 11.

Jean Lassalle se défend d'une accusation d'agression sexuelle
Mais il assure regretter "la vitesse à laquelle nous nous transformons en Américains avec cette judiciarisation de tout". On m'a déjà traité de macho pour des propos un peu alertes, mais je respecte profondément les femmes et les hommes.

"Sans utiliser les données humaines - sans utiliser l'expertise humaine de quelque manière que ce soir -, nous avons en vérité supprimé toutes les contraintes de la connaissance humaine" du programme, a expliqué David Silver, programmeur en chef, à une conférence de presse, rapporteThe Verge.

AlphaGo Zero, également développé par le britannique DeepMind, une filiale de Google spécialisée dans l'intelligence artificielle, est pour sa part capable "d'apprendre tout seul à jouer au go", précise l'étude. Cette capacité des IA modernes à devenir plus fortes dès lors que l'homme ne les nourrit plus directement rappelle aussi les oeuvres d'anticipation: dans le film Her de Spike Jonze, l'IA sensuelle finit par se détourner de son amoureux humain parce que sa super-intelligence finit par comprendre que cette expérience d' " amour " s'avère bien trop limitée pour ses capacités... Pour DeepMind, la question est désormais de savoir si le programme utilisé pour AlphaGo Zero peut être appliqué à d'autres champs. L'opération se répète plusieurs milliers de fois, chaque nouveau prototype est plus puissant que le précédent.

DeepMind a déjà commencé à utiliser AlphaGo Zero pour travailler sur le repliement de protéines, responsable de nombreuses maladies comme Alzheimer ou Parkinson.

Comment la société DeepMind est-elle parvenue à une telle performance? Une IA qui est née comme une feuille blanche et apprend à dessiner par elle-même. Dites-le en commentaire.

AlphaGo Zero, le nouveau champion qui apprend