Jeudi, 19 Octobre 2017
Dernières nouvelles
Principale » " "Ouverture d'un centre de " pré-accueil " pour migrants — Cergy-Pontoise

" "Ouverture d'un centre de " pré-accueil " pour migrants — Cergy-Pontoise

12 Octobre 2017

Un centre d'accueil de migrants vient d'ouvrir en Ile-de-France.

Il y avait les " centres d'accueil et d'examen des situations " de Troisvaux (Pas-de-Calais) et de Bailleul (Nord), dans les Hauts-de-France, voici celui de Cergy-Pontoise (Val-d'Oise) en région parisienne.

Le préfet d'Ile-de-France, Michel Cadot, avait annoncé le 25 septembre l'ouverture prochaine d'un "lieu de préorientation" en Ile-de-France, suivi, "sans doute au début de la période hivernale, d'un deuxième centre dans Paris".

Irish court approves Apple's $1 billion data centre
They accused the planning board of not carrying out the required environmental assessment. The second case was by Brian McDonagh who challenged the permission on various grounds.

Une cinquante de migrants sont ainsi arrivés aujourd'hui, jeudi 12 octobre, dans la ville du Val d'Oise. Mais à terme, ce centre, qui sera géré par l'association Espérer 95, aura une capacité de 200 places, destinées à des hommes majeurs isolés. "Ils devraient y passer " une dizaine de jours " et y bénéficier d'un " bilan social, sanitaire et administratif ". " mené notamment par la Croix-Rouge, a ajouté le préfet". Parallèlement, l'instruction des demandes d'asile sera lancée par la préfecture, en collaboration avec l'Office français d'immigration et d'intégration (Ofii). Ces centres pourront être " sur tout le territoire national ".

Les "dublinés", c'est-à-dire les migrants déjà enregistrés dans un autre pays européen, "resteront en Ile-de-France", a toutefois indiqué le responsable de l'Ofii du Val d'Oise, Pascal Mertz.

"La nouveauté est que l'on intègre les deux démarches: la mise à l'abri et le traitement de la situation administrative", a souligné M. Latournerie. Un double processus dénoncé par certaines associations pro-migrants qui qualifie la structure de " centre de tri ". " Vous pouvez l'appeler comme cela mais ce n'est pas le bon terme ", a assuré Jean-Yves Latournerie.