Mardi, 24 Octobre 2017
Dernières nouvelles
Principale » Les femmes de Khalifa Sall restent déterminées, les avocats veulent aller à la Cour de justice de la CEDEAO

Les femmes de Khalifa Sall restent déterminées, les avocats veulent aller à la Cour de justice de la CEDEAO

12 Octobre 2017

Ensuite les violations en rapport à son arrestation avec les multiples violations de ses droits.

Face à la presse, les avocats de Khalifa Sall sont intervenus sur les rejets de demandes de liberté provisoire de Khalifa Sall, en tant que député qui doit jouir de ses droits mais aussi de son immunité parlementaire. Ainsi, sans donner des détails sur la date à laquelle ils déposeront leur requête, encore moins le nom des autres juridictions internationales qu'ils comptent saisir, Me Demba Sire Bathily et compagnie soulignent que l'objectif est de faire condamner l'Etat du Sénégal pour avoir violé les droits de ses citoyens d'une part et d'autre part pour n'avoir pas respecté ses engagements internationaux. Mais, "ne pouvant plus faire entendre nos droits et notre voix dans la justice, notre justice quotidienne, la justice de notre pays, nous sommes contraints d'internationaliser notre combat". Il y'a eu des cas similaires de Oumar Sarr, Me Ousmane Ngom et de Barthélémy Dias qui ont tous été protégés par l'immunité parlementaire. Il ne peut même pas recevoir de visite.

Le Hamas et le Fatah annoncent leur réconciliation — Palestine
Les divisions palestiniennes sont considérées comme un des principaux obstacles à un règlement du conflit israélo-palestinien. Sous pression, le Hamas a accepté en septembre le retour à Gaza de l'Autorité et de son gouvernement.

Faisant des menaces à épine voilées, Bamba Fall donne à l'Etat un ultimatum jusqu'à la fin du mois de ce mois d'octobre pour libère Khalifa Sall.

La lecture du Coran chaque mercredi par les "femmes " de Khalifa Sall est désormais institutionnalisée par ces dernières.

Les femmes de Khalifa Sall restent déterminées, les avocats veulent aller à la Cour de justice de la CEDEAO