Jeudi, 6 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » Harcèlement de rue : un groupe de travail mis en place mardi

Harcèlement de rue : un groupe de travail mis en place mardi

20 Septembre 2017

"La définition du harcèlement doit se détacher de celle du harcèlement sexuel, qui sous-entend notamment une répétition, ce qui n'est pas toujours le cas dans le harcèlement de rue", expliquait Amandine Pasqualini, avocate au barreau de Toulon dans le Figaro. "Le corps des femmes n'est pas un bien public", a détaillé Marlène Schiappa, secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les hommes et les femmes. Pour cela un groupe de travail sera mis en place dès demain, mardi 19 septembre, pour commencer à déterminer les grandes lignes d'une possible pénalisation.

Ce groupe "formé de plusieurs députés transpartisans, venant de plusieurs groupes politiques différents" travaillera en collaboration "avec les ministères de l'Intérieur et de la Justice".

Soupçons de corruption au CIO : Sergueï Bubka dans le viseur
Balakhnichev a été suspendu à vie par l'IAAF en juin 2016, une décision confirmée par le Tribunal arbitral du sport le 21 août. Selon Le Monde , Sergueï Bubka (53 ans), actuel vice-président de l'IAAF, serait suspecté par le CIO de corruption.

Interrogée sur la faisabilité d'une réponse pénale, par exemple sur la possibilité d'infliger des amendes immédiatement dans la rue aux personnes incriminées, la secrétaire d'Etat a répondu: "Non seulement c'est réalisable, mais on va le faire".

Marlène Schiappa l'avait annoncé dimanche sur France 3.

Harcèlement de rue : un groupe de travail mis en place mardi