Jeudi, 21 Septembre 2017
Dernières nouvelles
Principale » France - Serbie : Noah veut éviter l'excès de confiance

France - Serbie : Noah veut éviter l'excès de confiance

17 Septembre 2017

Le Français Lucas Pouille a chuté contre toute attente face au 80e joueur mondial, le Serbe Dusan Lajovic en quatre sets (6-1, 3-6, 7-6 (9/7), 7-6 (7/5)) lors du premier simple en demi-finale de Coupe Davis, vendredi à Villeneuve-d'Ascq. Mais les Français ont retrouvé leurs esprits et repris l'ascendant dans le tie-break avec un brin de réussite et l'aide du filet pour conclure le match en 1h48.

L'équipe de france part favorite, en l'absence du grand Novak Djokovic. Comme celles de Jo-Wilfried Tsonga (1er tour à Roland-Garros, 3e tour à Wimbldon et 2e tour à l'US Open). A 32 ans, le Manceau qui sera aligné en simple comme Lucas Pouille, peut sauver sa saison et s'offrir le plus beau titre de sa carrière en emmenant les Bleus vers un dixième Saladier d'argent.

C'est la deuxième fois que les deux pays s'affrontent, après la victoire des Serbes en finale, à Belgrade, en 2010. "C'était un bon match". "Ce n'est qu'une étape et on essaie d'assumer", commente Mahut.

"On a tellement envie d'y arriver (gagner la Coupe Davis)".

Le 18 mondial a ainsi disputé son premier match dans cette épreuve depuis juillet 2016 et le quart de finale remporté à Trinec en République tchèque.

Catholic priest, teacher recovered from IS militants in Marawi City
In a statement, Armed Forces of the Philippines-Public Affairs Office (AFP-PAO) chief Marine Col. In a phone interview with Rappler, Dureza said Soganub was rescued near Bato Mosque.

La balle est dans leur camp.

Dans l'autre demi-finale, la Belgique et l'Australie sont à égalité 1 à 1 au terme de le première journée de la demi-finale de Coupe Davis.

"Jo aura une meilleure opposition dimanche", mais "le match de vendredi le renforce et lui donne un peu de confiance", estime Noah. "S'il se sent bien dimanche, il n'y a pas de raison que j'intervienne, sourit Noah". Gaël Monfils est remplaçant.

Ce serait (beaucoup) mieux, ne serait-ce que pour éviter de conférer à cette qualification une impression désagréable. "Dans ce cas-là, les moments importants et de tension sont plus difficiles à gérer", a-t-il répondu, "pas abattu" pour autant après avoir raté le rendez-vous devant les quelque 15 000 spectateurs du stade Pierre-Mauroy.

France - Serbie : Noah veut éviter l'excès de confiance