Jeudi, 21 Septembre 2017
Dernières nouvelles
Principale » Al Hoceima : Le Maroc tire à boulets rouges sur HRW

Al Hoceima : Le Maroc tire à boulets rouges sur HRW

17 Septembre 2017

Le contenu généraliste et non-documenté du rapport ne fournit pas de diagnostic réel de ces événements et ne contribue aucunement à la réalisation des objectifs qui sont la promotion et la protection des droits de l'homme, poursuit la même source. L'ONG est une nouvelle fois sous le feu des critiques après son rapport sur les événements d'Al Hoceima. La DIDH rappelle d'ailleurs que les manifestants n'ont pas le droit d'affronter les forces de sécurité, de détruire la propriété publique et privée ou encore d'organiser une manrche interdite.

Dans un communiqué publié vendredi et relayé samedi par l'agence de presse MAP (officielle), la Délégation interministérielle des droits de l'Homme (DIDH) juge que le rapport "comprend des allégations et des erreurs sans fondement" et "rejette catégoriquement" ses conclusions.

Trump 'immature' and 'unqualified for the position that he holds — Clinton
The probe overshadowed Clinton's campaign and gave Trump and effective opportunity to question the former first lady's competence to run the country.

Dans ce cadre, le parquet a tenu à superviser l'ensemble des procédures de l'enquête judiciaire et sa validité légale, de même qu'il a tenu à faire bénéficier les personnes arrêtées des droits garantis par la loi. En effet, 66 examens médicaux ont été effectués sur les cas de violence présumée et des enquêtes ont été ouvertes concernant 23 cas, précise la DIDH.

Selon la DIDH, sur 244 personnes actuellement inculpées, 185 sont en détention et 59 sont en liberté provisoire, tandis qu'une vingtaine de procédures ont été abandonnées. Cette dernière estime que le contenu du rapport vise notamment à discréditer les efforts du Maroc en matière des droits de l'Homme.

Al Hoceima : Le Maroc tire à boulets rouges sur HRW