Lundi, 9 Décembre 2019
Dernières nouvelles
Principale » Début d'examen de la réforme constitutionnelle — Togo

Début d'examen de la réforme constitutionnelle — Togo

16 Septembre 2017

Les dix membres de la commission ont travaillé à huis clos toute la journée et ont finalement voté - à six voix - pour le texte soumis par le gouvernement sans tenir compte des amendements proposés par l'opposition, selon les parlementaires qui ont assisté aux débats.

Un projet de loi portant sur une révision constitutionnelle a été introduit au parlement par le gouvernement togolais. Donc nous n'avions plus rien à faire dans la salle.

Parmi elles, des mouvements réputés tels que le Balai Citoyen du Burkina Faso, Y'en a marre du Sénégal, Iyina du Tchad ou encore la Lucha en République démocratique du Congo pour qui, la mobilisation de l'opposition togolaise contre le pouvoir ces dernières semaines s'inscrit dans un vaste courant qui traverse tous les peuples d'Afrique. Il reprend les principales revendications des protestataires: la limitation du nombre de mandats du chef de l'Etat et un scrutin présidentiel à deux tours. Toutefois, ce projet de réforme n'est pas rétroactif, ce qui permettrait à Faure Gnassingbé de se représenter pour deux prochains scrutins.

La crise politique au Togo, marquée par des manifestations de l'opposition et des contre-manifestations du parti au pouvoir.

Prisoners captured after escaping British Virgin Islands jail in Irma aftermath
If you're looking to contribute to relief efforts, the Change.org petition recommends three reputable local charities: St. Today, President Donald Trump approved an amendment to the major disaster declaration for the Virgin Islands.

Jean-Pierre Fabre, chef de file de l'opposition, a ainsi regretté sur RFI (Radio France Internationale) que "la phrase en aucun cas, nul ne peut faire plus de deux mandats+ (.) +ait+ été supprimée" du projet de loi et il a renouvelé l'appel au départ du président togolais, héritier d'un "régime cinquantenaire".

Le pouvoir n'a jamais officiellement refusé de discuter avec l'opposition sur le sujet et a mis en place de nombreuses commissions ou instances de dialogue.

Au pouvoir depuis 2005 et successeur de son père qui a demeuré 38 années au pouvoir, Faure Gnassingbé exerce actuellement son troisième mandat.

Début d'examen de la réforme constitutionnelle — Togo