Mardi, 19 Septembre 2017
Dernières nouvelles
Principale » Présidentielle : Mélenchon met sa défaite sur le dos d'Hamon

Présidentielle : Mélenchon met sa défaite sur le dos d'Hamon

14 Septembre 2017

Aujourd'hui, le seul objectif de Jean-Luc Mélenchon est de réduire Emmanuel Macron et faire en sorte que son mandat ne soit pas satisfaisant pour la majorité des Français.

À l'occasion d'un entretien accordé à La Provence au lendemain de la première journée de mobilisation nationale contre la réforme du Code du travail, Jean-Luc Mélenchon s'est laissé aller à refaire le match de l'élection présidentielle. L'équipe de Mélenchon, alors que celui-ci était devant le socialiste dans les sondages, a plusieurs fois demandé à Benoît Hamon de "ne pas être un obstacle". Le député de La France insoumise aurait préféré que son adversaire retire sa candidature, pour lui laisser davantage le champ libre face à Emmanuel Macron ou Marine Le Pen. Aux yeux du leader de LFI, le candidat du PS "n'a pas été capable de prendre la décision qu'il fallait prendre. S'il avait retiré sa candidature, il serait aujourd'hui Premier ministre et moi président de la République", avance Jean-Luc Mélenchon, qui a récolté 19,58 % des suffrages exprimés au premier tour alors que le candidat socialiste en a obtenu 6,36 %.

" Les lois de l'Histoire n'annulent pas la responsabilité des décisions individuelles".

"Lors de la présidentielle, le PS préférait faire un score groupusculaire plutôt que de nous voir gagner. Nous aussi. Pas lui", tance Jean-Luc Mélenchon.

Clinton: The More Successful A Woman Becomes, The Less Likable She Becomes
Obama was actually ahead of his time. - Clinton claims she takes full responsibility for her stunning loss to Donald Trump . As Washington Post writer Dave Weigel pointed out on Twitter , the new release includes a humorous reference to Clarkson.

Pour Jean-Luc Mélenchon, les anciens "frondeurs" socialistes "représentaient tout ce que les gens détestent". "La décision s'est jouée de si peu au premier tour", regrette encore le député de la 4 circonscription des Bouches-du-Rhône.

L'élu ne s'arrête pas là avec son ancienne formation politique entre 1976 et 2008. "Le Parti socialiste est aujourd'hui le seul zoo de France où les animaux se gardent entre eux. La vieille gauche est à bout de souffle".

Jean-Luc Mélenchon se montre néanmoins toujours intéressé par la perspective d'une alliance avec Benoît Hamon. Cela ne m'empêche pas de jeter la rancune à la rivière. "Je tends la main à Hamon", poursuit le député de Marseille, qui reprend l'expression de Valéry Giscard d'Estaing scellant sa réconciliation avec Jacques Chirac en 1982.

Présidentielle : Mélenchon met sa défaite sur le dos d'Hamon