Samedi, 18 Août 2018
Dernières nouvelles
Principale » Paris 2024: l'annonce officielle et l'émotion d'Anne Hidalgo à revivre en vidéo

Paris 2024: l'annonce officielle et l'émotion d'Anne Hidalgo à revivre en vidéo

14 Septembre 2017

Paris, après trois récentes candidatures achevées sur autant d'échecs retentissants, tient sa revanche. Et Los Angeles, qui a officiellement renoncé pour 2024 fin juillet, recevra les Jeux 2028 comme très beau lot de consolation.

Le ministère de l'Europe et des affaires étrangères s'est mobilisé pour promouvoir et accompagner pendant plus de deux ans le comité d'organisation de la candidature de Paris, que je remercie de ses efforts et que je félicite pour ce grand succès.

La cité phocéenne s'enflammera aussi autour des matchs de football des J.O. dont certains se dérouleront dans son enceinte du Stade Vélodrome.

Paris, de son côté, n'a pas quitté son couloir depuis son intention de candidature, annoncée le 6 novembre 2014 par François Hollande. Présidé par Anne Hidalgo, la maire de Paris, le Solideo sera doté de 60 millions d'euros et pourra se substituer à une maîtrise d'ouvrages en cas de défaillance financière. Il prône des Jeux peu coûteux, basés sur l'utilisation des infrastructures existantes. L'unanimité qui a présidé à l'adoubement de Tony Estanguet, comme futur président du Cojo, ne doit pas masquer ce risque.

De ses cuisantes défaites pour 1992, 2008 et surtout 2012 face à Londres, le mouvement sportif français a retenu la principale leçon: ce serait à lui, à l'avenir, de porter une éventuelle candidature et de convaincre les politiques d'abandonner le pilotage.

Israel endorses independent Kurdish state
The ministry also called on Iraq's Kurdish region "to act with good sense and abandon this erroneous approach immediately". It described the Iraqi Kurdish leadership's "increasingly emotional statements" in favor of independence as "alarming".

Ses Missions: responsable de l'organisation des Jeux.

Les villes de Hambourg, Budapest, Rome et Los Angeles s'étaient aussi portées candidates. Los Angeles et Paris se retrouvent seuls en lice. Paris accueillera pour la troisième fois la compétition olympique, après 1900 et 1924.

Les équipements pérennes à construire seront mis en chantier d'ici à deux ans avec le souci de coller aux besoins des territoires concernés, selon le voeu du CIO, principalement la Seine-Saint-Denis.

Assurés de l'issue de la campagne depuis juillet et le renoncement de Los Angeles pour 2024, les porteurs du dossier parisien n'en sont pas moins grandement soulagés. Paris continue de refuser fermement l'hypothèse. Une commission d'évaluation-2028 est diligentée qui confirme que LA peut bien accueillir les JO sans risque, quatre ans après la date envisagée. Paris devrait à ce titre toucher 1,7 milliard de dollars et Los Angeles entre 1,8 et 2 milliards de dollars.

Paris 2024: l'annonce officielle et l'émotion d'Anne Hidalgo à revivre en vidéo