Vendredi, 24 Novembre 2017
Dernières nouvelles
Principale » Consultations médicales. De nouvelles tarifications à partir du 1e r novembre

Consultations médicales. De nouvelles tarifications à partir du 1e r novembre

14 Septembre 2017

Dès le 1er novembre, certaines personnes pourraient avoir de mauvaises surprises chez le médecin.

Les tarifs des consultations chez le médecin évoluent.

Le premier novembre prochain, les consultations complexes ou très complexes, facturées 46 et 60 euros, feront leur apparition chez les médecins généralistes. Une décision jugée normale par la profession: "On ne fait que proportionner la rémunération au temps de travail et au service rendu au patient, ce qui paraît relativement logique dans une rémunération à l'acte (.) Ce n'est que justice rendue au médecin mais aussi au patient qui n'aura pas de difficultés à prendre du temps avec le médecin pour qu'il soit bien au courant de sa pathologie et des possibilités thérapeutiques", explique le docteur Claude Leicher, président du syndicat MG France, au micro de RTL.

Moore: No debate if it includes a moderator
The two had originally agreed to appear at a debate sponsored in part by the Alabama Policy Institute (API) on September 21. The men who want to be Alabama's next senator in Washington agree to a debate, but only if specific conditions are met.

Les consultations "complexes" s'élèveront à 46 euros.

Ces nouveaux tarifs ne modifient pas le mode de remboursement de ces consultations: elles sont toujours prises en charges à 70% par l'assurance maladie, et à 100% en cas d'affection de longue durée. L'autre, dénommé CSM (consultation de sortie maternité), peut être appliqué pour les consultations complexes du nouveau-né nécessitant un suivi spécifique par le pédiatre entre la sortie de la maternité et le 28 jour suivant la naissance.

Comme prévu dans la convention, de nombreuses majorations de 16 euros permettront de valoriser les consultations complexes: prise en charge d'un couple dans le cadre de la stérilité (MPS), première consultation de prise en charge d'un trouble grave du comportement alimentaire (TCA), tuberculose (MPT), scoliose de l'enfant (SGE) première consultation pour une thrombophilie grave (PTG), mycose ou fibrose pulmonaire (MMF), asthme (MCA), polyarthrite rhumatoïde (PPR), épisode aigu ou complication de sclérose en plaques, Parkinson, épilepsie instable (PPN), cérébro-lésés (MCT), séquelles lourdes d'accident vasculaire cérébral (SLA), suivi de prématurés (MSP), pathologie oculaire grave (POG), pathologie endocrinienne de la grossesse (PEG). Elles concerneront par exemple les malformations congénitales graves ou encore les maladies graves du fœtus. Il ne peut être utilisé plus de deux fois par an et par enfant.

Consultations médicales. De nouvelles tarifications à partir du 1e r novembre