Vendredi, 15 Décembre 2017
Dernières nouvelles
Principale » L'expertise conclut à une altération du discernement du suspect — Affaire Sarah Halimi

L'expertise conclut à une altération du discernement du suspect — Affaire Sarah Halimi

13 Septembre 2017

" De source proche du dossier, le Dr Daniel Zagury conclut à une altération du discernement".

Le discernement de Kobili Traoré était altéré.

D'après l'expert, M. Traoré, qui avait consommé du cannabis le soir de l'assassinat, a agi "sous l'emprise d'une bouffée délirante aiguë", et dont les stupéfiants ont "démultiplié l'effet", rapporte Le Figaro. En d'autres termes, cette conclusion de l'expert n'empêchera pas Kobili Traoré d'être exposé à une sanction pénale et permettra de l'envoyer devant une Cour d'assises.

Florida governor: 76K people without power
Klotzbach says Irma's energy metric tops all of the first eight named storms, including Harvey, of the 2017 season - combined. The hashtag "Recover813" is being utilized on social media to help officials see the scale of damage caused by the storm.

L'explication du psychiatre est la suivante: en proie à un délire - il se croit possédé par le diable - le meurtrier présumé se retrouve face à Mme Halimi et pense qu'elle est l'incarnation du Malin. Il s'acharne alors sur elle, aux cris d'"Allahou akbar", entrecoupés d'insultes et de versets du Coran puis la précipite du haut de son balcon.

Après avoir achevé M. Halimi, Kada Traoré aurait alors crié "j'ai tué le sheitan", selon des témoins. Sarah Halimi était morte dans la chute.