Jeudi, 2 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » Le YouTuber star PewDiePie s'excuse après un nouveau dérapage raciste

Le YouTuber star PewDiePie s'excuse après un nouveau dérapage raciste

12 Septembre 2017

"Le Suédois de 27 ans qui testait le jeu de tir à succès " Playerunknown Batleground " a eu beau ajouter qu'il ne disait " pas ça dans un sens péjoratif", une polémique s'est immédiatement déclenchée.

Ce week-end, lors de l'un de ses live-stream (le youtuber se filme en jouant aux jeux vidéo), Felix Kjellberg de son vrai nom a qualifié l'un de ses adversaires de " putain de nègre ".

Malgré son audience plus que conséquente - avec 57 millions d'abonnés, PewDiePie est le premier youtuber de la plateforme - le vidéaste n'en est pas à son premier dérapage raciste.

Ce jeudi, le Suédois s'est expliqué après ces insultes racistes. "C'était quelque chose que j'ai dit dans la chaleur du moment". J'ai dit le pire mot auquel je pouvais penser, et cela m'a simplement échappé. "Il n'y a aucune excuse à ce que j'ai dit ". "Je dois à mon public et à moi-même de me comporter mieux que cela, car je sais que je suis meilleur que cela". En février, il avait perdu des contrats avec YouTube ainsi qu'avec un des studios du groupe Disney après plusieurs vidéos contenant des insultes antisémites ou des références nazies. Il termine sa courte vidéo en affirmant que ce langage n'a pas sa place dans la communauté des joueuses et des joueurs qu'il espère voir grandir - c'est un peu ce que demandait hier le développeur de Firewatch à la suite de l'affaire.

Letters to the Editor: Middlebury College stands behind DACA students
Most importantly, he said, it's unfair to punish people who were brought here as children without any choice. About a dozen people gathered Monday at a park in Los Banos to rally support for Dreamers in Merced County.

Sur Twitter, certains rappelaient lundi que PewDiePie a "déjà été le roi des trolls racistes".

Le youtubeur avait rémunéré deux Indiens pour s'afficher avec une pancarte portant l'inscription "Mort aux Juifs", et diffusé les images sur sa chaîne.

En septembre 2016, il avait été bloqué temporairement par Twitter après une blague sur le groupe État islamique.

Le YouTuber star PewDiePie s'excuse après un nouveau dérapage raciste