Mercredi, 1 Avril 2020
Dernières nouvelles
Principale » Son cri d'alarme pour dénoncer les effets secondaires du Levothyrox — Anny Duperey

Son cri d'alarme pour dénoncer les effets secondaires du Levothyrox — Anny Duperey

06 Septembre 2017

Depuis, de nombreux patients se plaignent d'effets secondaires indésirables. Mais le soir, je m'écroule. La comédienne, qui tourne actuellement Une Famille formidable, l'assure: "mes symptômes sont apparus très exactement au moment où j'ai terminé ma dernière boîte de l'ancienne formule pour commencer la nouvelle".

"Une fois encore, les autorités sanitaires ont tout faux en matière de gestion des médicaments", estime le quotidien, qui rappelle la polémique qui s'est installée autour de la nouvelle formule de ce produit consommé "par plus de trois millions de personnes". Il n'est plus question pour moi d'aller au théâtre ou au cinéma: "j'en suis physiquement incapable", a déclaré l'actrice traitée depuis une douzaine d'années pour hypothyroïdie, sur sa page Facebook. "Rendez-nous l'ancienne formule du Levothyrox!". "J'ai même dû abandonner le vélo d'appartement que je pratique normalement tous les jours avec plaisir pour me maintenir en forme".

"J'ai commencé à avoir des malaises très inquiétants, une fatigue intense mais une incapacité à dormir, des vertiges, des crampes aux cuisses qui me tétanisent dans mon lit, des désordres intestinaux handicapant socialement".

Mars to invest around $1 billion in sustainability plan
The company already purchases 100% renewable electricity to power all 12 of its United Kingdom factories and its USA facilities. A collaborative effort was needed, he argued, because the engine of global business, its supply chain, was broken.

La comédienne n'est pas la seule à s'inquiéter. Depuis, la pétition contre le changement de formule du Levothyrox a été signée par plus de 170.000 personnes et le numéro vert mis en place pour répondre aux questions des patients a enregistré plus de 154.000 appels. 765 cas ont pour l'instant été transmis aux centres régionaux de pharmacovigilance. Le changement de formule ne concerne pas le principe actif (la lévothyroxine, une hormone de substitution) mais porte sur des substances, appelées "excipients", qui lui sont associées, comme par exemple le lactose qui a été remplacé par le mannitol.

"Pour ces patients, qui ne peuvent pas prendre des comprimés, il n'y a pas d'alternative", précise le directeur général de l'ANSM, Dominique Martin.

Son cri d'alarme pour dénoncer les effets secondaires du Levothyrox — Anny Duperey