Mercredi, 12 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Les 11 vaccins obligatoires pour les enfants à partir du 1er janvier

Les 11 vaccins obligatoires pour les enfants à partir du 1er janvier

31 Août 2017

La ministre avait déjà annoncé depuis le début de son mandat et dans le contexte de la prévention, deux premières mesures phares: l'augmentation du prix du tabac et l'extension vaccinale pour les enfants de moins de deux ans (qui sera effective à partir du 1er janvier 2018, a-t-elle confirmé). "Ce sera à partir du 1er janvier". "Il n'est pas possible que 15% des Français qui sont en-dessous du seuil de pauvreté renoncent à se faire soigner " et "nous ne pouvons pas demander aux médecins (.) de s'inscrire dans un dispositif où ils passent une journée par semaine à faire des papiers ".

Aujourd'hui, seul le DTP (poliomélyte, tétanos, diphtérie) est obligatoire. La ministre vient donc d'ajouter à la liste: la rougeole, la coqueluche, les oreillons, l'hépatite B, le méningocoque C, la rubéole, la bactérie Haemophilus influenzae et le pneumocoque. "Mais l'idée c'est que les 15% des enfants qui mettent en danger les autres et qui favorisent la réémergence d'épidémies pour lesquelles il y a des morts aujourd'hui se mettent en ordre de marche pour protéger le reste de la population", a déclaré ce matin la ministre sur CNews.

"Nous laisserons le temps aux familles évidemment de se mettre en ordre de marche, il est hors de question de pousser les gens à vacciner dans l'urgence", a-t-elle précisé.

Record £7.8m fine for i-gaming operator 888
This penalty package of just under £8 million reflects the seriousness of 888's failings to protect vulnerable customers. The customer in question gambled for 3-4 hours a day, over 13 months, placing a large number of bets.

La ministre est aussi revenue sur le passage à onze vaccins obligatoires qui avait suscité la polémique en juillet dernier.

"Mon objectif n'est pas de sanctionner". Les parents récalcitrants encourent en théorie jusqu'à six mois de prison et 3 750 € d'amende. "L'objectif de cette obligation c'est de rendre la confiance aux Français", a expliqué Agnès Buzyn. Mais la ministre pourrait peut-être envisager une clause d'exemption pour les parents les plus opposés à la vaccination.

Les 11 vaccins obligatoires pour les enfants à partir du 1er janvier