Jeudi, 29 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » "Sans peur": Barcelone manifeste massivement en réaction aux attentats

"Sans peur": Barcelone manifeste massivement en réaction aux attentats

27 Août 2017

Des dizaines de milliers d'Espagnols manifestaient samedi à Barcelone avec la participation exceptionnelle du roi Felipe VI, pour dire leur "rejet du terrorisme" après les attentats qui ont fait 15 morts et 126 blessés en Catalogne.

Des dizaines de milliers de personnes sont attendues pour cette marche, qui démarrera à 18h00 (HL) aux Jardinets de Gràcia, dans le centre de Barcelone, avant de parcourir l'avenue de Gràcia en ligne droite et prendre fin place de Catalogne, où une scène est mise en place pour la lecture de discours à cette occasion.

Dans la deuxième ville d'Espagne qui se revendique "cité de paix, d'accueil et de coexistence", cette manifestation unitaire a appelé, sur tous les tons, à ne pas faire d'amalgame entre islam et jihadisme.

La porte-parole d'une fondation promouvant la diversité, Míriam Hatibi, foulard sur la tête, a lu devant la foule l'un des principaux messages: "Nous n'avons pas peur et nous ne consentirons pas à ce que le terrorisme nous humilie et nous vainque, parce que quand ils nous frappent, au lieu de nous diviser, ils nous trouvent plus unis que jamais".

Rappelons que les attentats survenus en Espagne ce mois ont été perpétrés par six marocains âgés de 17 à 24 ans.

Quelques heures plus tard, dans la nuit, une voiture a foncé sur des piétons à Cambrils, ville située à environ 120 km au sud de Barcelone, avant de percuter un véhicule de police. Ils ont tous été tués peu après par la police.

Fiat Chrysler Automobiles NV (NYSE:FCAU) Sees Significantly Higher Trading Volume
Dimensional Fund Advisors Lp expanded its ownership by buying 751,338 shares an increase of 47.2% from 03/31/2017 to 06/30/2017. The corporation posted $0.76 EPS for the period, topping analysts' average forecasts of $0.59 by $0.17.

Selon le souhait de la mairie, le premier rang était réservé aux " représentants des collectifs qui, dès la première minute, se sont occupés des victimes ". "Cette accolade symbolise la défaite de ceux qui nous ont fait mal", a commenté Ada Colau.

Ministres, chefs de partis, maires et présidents de régions étaient également venus en grand nombre.

A leur arrivée dans le cortège, les deux dirigeants espagnols ont essuyé quelques huées et sifflets, alors que de très nombreux manifestants s'étaient munis de drapeaux indépendantistes.

" Vos politiques, nos morts", ont-ils scandé, dénonçant le fait que Madrid espère vendre prochainement cinq navires de guerre à Riyad.

Le président catalan, Carles Puigdemont - résolu à organiser un référendum d'autodétermination le 1er octobre, au grand dam de Madrid - y apparaissait non loin du chef du gouvernement Mariano Rajoy.