Vendredi, 14 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » Sanctions américaines: Caracas dénonce la "pire agression"

Sanctions américaines: Caracas dénonce la "pire agression"

26 Août 2017

WASHINGTON, 25 août (Reuters) - Donald Trump a signé vendredi un décret interdisant les transactions impliquant certains types d'emprunts d'Etat vénézuéliens pour faire pression sur le président Nicolas Maduro et le contraindre à mettre fin à sa "tyrannie", annonce la Maison blanche.

Riche en pétrole mais pauvre en liquidités, le pays, dont la dette est estimée à plus de 100 milliards de dollars, redoute le spectre d'un défaut de paiement. "Ces mesures ont été soigneusement calibrées pour priver la dictature Maduro d'une source cruciale de financement", a souligné la Maison Blanche, qualifiant le régime en place de "dictature".

Le président Nicolas Maduro, très impopulaire selon les sondages, est confronté depuis plus de quatre mois à des manifestations de l'opposition qui réclame sa démission.

Les Etats-Unis, a-t-il poursuivi, cherche à provoquer une crise humanitaire au Venezuela.

Ulta Beauty, Inc. (ULTA) - KeyBanc Holds Rating And Sets New Price Target
The value of the investment in Ulta Beauty, Inc . went from $18,579,000 to $5,163,000 decreasing 72.2% for the reporting period. The Firm offers cosmetics, fragrance, skin, hair care products and salon services. (NYSE:BDC) rating on Monday, July 10.

" C'est la pire agression (...) et nous ne comprenons pas", a déclaré le ministre à la presse à l'issue d'un entretien avec le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres.

"Veulent-ils affamer le peuple vénézuélien?"

La Maison Blanche a par ailleurs exclu vendredi toute action militaire américaine au Venezuela à court terme.

"Il faut serrer les rangs pour la patrie, le temps n'est pas aux fractures, quelles qu'elles soient", a insisté le chef de l'Etat, lors d'un discours devant la hiérarchie militaire, en amont des manoeuvres militaires convoquées pour la fin de cette semaine face aux menaces d'intervention militaire américaine émises par le président Donald Trump. "Toute décision serait prise en conjonction avec nos partenaires dans la région et aucune action militaire n'est prévue dans un futur proche".

Sanctions américaines: Caracas dénonce la